Mar 02

La démagogie anti parlementaire profite à qui ! la démocratie a un cout !

ANLes moyens des députés français que présente ici l’assemblée nationale,  sont dans la moyenne des députés nationaux en Europe.

En France et depuis 2010, un député reçoit 7100 euros bruts par mois à titre d’indemnité (salaire) parlementaire. S’y ajoute une indemnité de 5770 euros bruts par mois censée couvrir les frais de mandat de l’élu. Enfin, les membres de l’Assemblée nationale disposent d’une enveloppe de 9504 euros pour rémunérer leurs collaborateurs, dont le nombres ne peut excéder cinq personnes. Le total des indemnités s’élève donc à 22 374 euros bruts par mois.

En Allemagne, les élus du Bundestag ont récemment augmenté leur salaire en l’alignant sur celui des maires de grandes villes et des juges de la Cour Suprême. Depuis janvier 2015 , ils touchent donc 9080 euros bruts par mois (avant impôts). Egalement, et comme en France, ils touchent chaque mois une indemnité non imposable de frais de mandat fixée à 4012 euros, et d’une enveloppe de 15 580 euros brut pour payer leurs assistants. Soit 28 672 euros brut par mois, soit 25% de plus que pour un député français

 En ce qui concerne la « moyenne européenne » des revenus  des députés, en 2012 la France est légèrement au-dessus de celle-ci, comme le résume cette infographie comparative. On trouve 20108 pour un Italien, 10408 pour un député des Pays Bas, 9266 pour un Belge,8090 pour un grec et 5737 euros pour un député espagnol.

 La différence essentielle n’est pas dans le revenu mais dans les moyens matériels et humains dont ils disposent . Ils doivent  être exclusivement utilisés comme moyen de travail et non comme revenu supplémentaire déguisé : c’est surement sur ce point que des améliorations sont possibles, mais pour un Député qui ne cumule pas, ces moyens ne sont pas illégitimes !

Pas d’anomalie particulière et quand Guiano s’enflamme en déclarant il y a peu :  « Il n’y a pas une seule démocratie au monde où les députés ont aussi peu de moyens pour faire leur travail», il trompe ce qui ne fait qu’attiser un antiparlementarisme dangereux.

On peut toujours penser que les parlementaires font mal leur travail, qu’ils sont trop nombreux … On ne peut ignorer que la démocratie a un cout ….sauf à penser qu’il faille une fortune personnelle pour être parlemenaire !

Partagez cet article :

(1 commentaire)

    • Guermond Yves on mars 2, 2015 at 11:18
    • Répondre

    La justification des indemnités aux parlementaires est de les rendre insensibles à la corruption. C’est pourquoi la corruption doit être plus sévèrement traquée et punie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.