Juin 09

Ni frondeurs, ni godillots , je voterai Damien Adam pour soutenir Emmanuel Macron

Dimanche, je voterai pour Damien Adam, candidat de La République en Marche (LAREM) en soutien à Emmanuel Macron. Socialiste depuis que je vote, je fais le choix aujourd’hui  de le soutenir , en cohérence et dans la clarté, dans la suite des élections présidentielles.

J’aurais pu faire le choix de soutenir Valérie Fourneyron , mais son ambiguïté ne me parait pas correspondre à ce qu’attendent les électeurs . Certes le sigle  PS disparaît étrangement de son bulletin de vote mais elle a l’investiture du Parti Socialiste, a parrainé Benoit Hamon et  est rattachée au parti socialiste. Or qu’adviendra-t-il de sa « fidélité » qu’elle revendique, au groupe socialiste à l’Assemblée dont on ne sait rien sur les choix qu’il fera : la plus grande ambiguïté demeure sur ses orientations à venir, et le  Premier Secrétaire du PS Cambadelis se situe dans une opposition claire au gouvernement. Le refus de cette ambigüité n’est pas pour moi , une mise en cause de son travail mais une volonté de clarté pour l’avenir que les électeurs sont en droit d’attendre, dans  ce qui est d’abord une élection nationale  .

J’entends bien les arguments contre la   candidature de   Damien Adam : « pas d’expérience », « jamais élu »…On ne peut en permanence refuser le cumul, vouloir le renouvellement de la vie politique, … et en même temps s’accrocher au passé . « Trop jeune » serait-il aussi : j’ai suffisamment dénoncer le « jeunisme de certains par le passé, pour être à l’aise sur ce point , surtout que Damien Adam a su s’entourer de l’expérience  d’élus plus anciens.

Emmanuel Macron a obtenu 24% des suffrages au premier tour , et 66% au second tour en rassemblant des électeurs qui refusaient l’extrême droite ; il a su tenir compte des résultats   en ouvrant son gouvernement pour construire une majorité,  qui dépasse , sans le nier le traditionnel clivage droite-gauche.

Il a redonné rapidement une voix à la France dans le monde , et ses propositions pour l’Europe, par exemple sur les travailleurs détachés , sont écoutées ; il a fait des propositions comme il s’y était engagé, pour la moralisation de la  vie publique,  pour réformer  le code du travail en assouplissant les règles et en augmentant la sécurité des parcours professionnels et le dialogue social, pour « tenir bon » sur les accords sur le  changement climatique,  pour renforcer la lutte contre le terrorisme….

Faire porter le financement le protection sociale aussi sur les revenus du travail et pas seulement sur le travail, exonérer les ménages de cet impôt très injuste qu’est la taxe d’habitation, accroitre le minimum vieillesse ou l’allocation adultes handicapées, renforcer le dialogue social dans l’entreprise … ne sont-elles pas de véritables  mesures de « progrès  social» ?

Donner une majorité au Président de la République , c’est faire en sorte que notre pays puisse être gouverné, puisse avancé, sans être à la merci de tensions paralysantes au parlement., et ce n’est pas le refus du débat . Ni frondeurs, ni godillots, je voterai pour Damien Adam,  pour soutenir Emmanuel Macron,  en toute liberté et en cohérence et clarté,  avec mes choix lors des Présidentielles

Tribune Albertini,Bellanger, Bourguignon ,Gambier

Communiqué Pierre Léautey

Le point de vue de Laura Slimani

Partagez cet article :

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Renier son engagement politique pour élire un 450 ième député ?
    C’est du délire ….

    1. Renier mon engagement !c’est au contraire le sens de mon engagement au PS depuis 36 ans ! le PS dérive et c’est ce reniement la que je veux combattre !

  2. Mon commentaire du 9 juin est passé à la trappe, dommage.

    1. je n’ai eu aucun commentaire de votre part le 9 juin ?

Répondre à JM Annuler la réponse.

Your email address will not be published.