Fév 23

Jeunes et territoires : L’attractivité des villes étudiantes et des pôles d’activité

Dans une note récente l’INSEE examine l’attractivité des villes étudiantes et des pôles d’activité .

En 2006, 12 millions de jeunes entre 15 et 29 ans vivent en France métropolitaine. Leur répartition sur le territoire n’est pas homogène et évolue avec l’âge, en fonction du cycle de vie.

Pendant les « années lycée », les adolescents entre 15 et 17 ans vivent le plus souvent chez leurs parents. Leur répartition géographique est identique à celle de l’ensemble de la population. La moitié des lycéens en zone rurale parcourent plus de 18 kilomètres pour se rendre dans leur établissement scolaire.

Entre 18 et 24 ans, les jeunes en études supérieures ou en début de vie active se concentrent dans les grandes villes. Trente d’entre elles regroupent les trois quarts des étudiants de métropole. À partir de 25 ans, la plupart des jeunes ont terminé leurs études. Ces jeunes adultes entrent dans la vie active et se rapprochent alors des principaux pôles d’activité économique.

Au Sommaire :

– Bassin parisien, Nord de la France et région lyonnaise : forte présence des 15-17 ans

– À la campagne, la moitié des 15-17 ans habitent à plus de 18 kilomètres de leur établissement scolaire

 - Très forte concentration des jeunes de 18 à 24 ans dans les grandes villes

– Trente villes regroupent les trois quarts des étudiants de 18 à 24 ans

– Attractivité des pôles d’activité économique en début de vie active

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.