Juil 11

Une nouvelle fondation reconnue d’utilité publique : la Fondation Charles Nicolle

ImagesCA10FDZJIci même j’évoquais il y a quelques mois, la ImagesCALD4LCQ création de la Fondation Charles Nicolle, sous l’impulsion déterminante du Professeur Mallet : c’est fait depuis quelques jours avec la sortie du décret du 5 juillet 2012 , portant reconnaissance d'une fondation comme établissement d'utilité publique : « Est reconnue comme établissement d'utilité publique la fondation dite « Fondation Charles Nicolle », dont le siège est à Rouen (Seine-Maritime) ; Sont approuvés les statuts de cette fondation. », statuts qui peuvent être consultés à la préfecture.

Depuis plusieurs années, dans le cadre de l’appel d’offre « Charles Nicolle », La Région favorise l’accès des établissements de référence de la région à des matériels de pointe permettant la recherche et la diffusion des progrès réalisés dans les techniques biomédicales, en ciblant son intervention sur les thèmes prioritaires de santé publique. Afin de permettre à ces établissements de renforcer leur compétitivité et leur attractivité, la Région a souhaité accompagner l’évolution de l’association Charles Nicolle, reconnue d’utilité publique en 2005, vers un statut de fondation d’intérêt régional, ouvrant des possibilités accrues pour drainer des fonds privés, dons et legs, au service du renforcement de la qualité des soins à la population et de l’innovation thérapeutique dans nos domaines d’excellence. L’apport financier de la Région a permis à l’association d’atteindre le montant en dotation initiale, nécessaire pour cette transformation en fondation.

L'association qui porte le nom du prix Nobel de médecine normand, Charles Nicolle, a de fait une vocation d'innovation et de recherche dans le domaine de la Santé, reconnue d'utilité publique depuis 2005 ; c’est la seule association du genre domiciliée en Haute-Normandie. Son action est régionale avec comme but de contribuer à l'équipement innovant et de recherche dans tous les domaines : cancérologie, cardiologie, neurologie, psychiatrie, pédiatrie… L'association est soutenue par un bon nombre d'acteurs de la vie économique de la région, comme des collectivités et des institutions, ainsi que par les hôpitaux qui participent financièrement aux acquisitions.

Cette fondation qui pourra recevoir des fonds privés, dons et legs, va pouvoir amplifier son action : elle fédérera les hôpitaux et l'université dont les buts seront non seulement les soins innovants et la recherche mais aussi la prévention et la formation.

A noter que le département de Seine Maritime compte seulement 3 fondations reconnues d’utilité publique :La fondation Sainte Élisabeth reconnue le 20 avril 1886, La fondation Lamauve (Maison de retraite) reconnue en 1933, et La Fondation des petits logements , qui possède plus de 200 logements sur Déville, et qui est en cours d’évolution actuellement vers le portage de foyers pour personnes handicapées (Une 4éme fondation pour la boulangerie pâtisserie a été reconnue en 1974 mais si son adresse administrative est à Rouen , son siège est à Paris ) : c’est dire la rareté d’un tel évènement ! 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.