Jan 04

Faut il un « protectionnisme » Européen ?

2009 : Dixième anniversaire de l’Euro, qui a fait de l’Europe une vraie zone de stabilité monétaire ; la France a évité bien des dévaluations grâce à l’Euro, en faisant pour certains un anesthésiant de la gravité de nos déficits ! Mais Dominique Strauss Kahn avait bien raison de voir dans l’Euro un véritable «bouclier» !

 2009 : Septième élection au suffrage universel du parlement Européen !

Ces deux anniversaires en pleine tempête économique ne peuvent pas ne pas reposer la question de la politique économique européenne : L’Europe, un espace monétaire (l’Euro), un espace politique : alors quel espace économique ? Avec quelle gouvernance ? Pour quels objectifs ?

C’est dans ce contexte que se repose la question de la protection de nos frontières économiques : certains parlent de « préférence communautaire », de « protectionnisme européen » pour diminuer la pression sur les salaires des pays « à bas coûts ». C’est une question qui divise à droite comme à gauche : O.Ferrand y voit une des 4 erreurs de la droite ; E.Todd y voit la seule issue pour la survie de notre industrie !

Difficile d’en rester aux faits, de ne pas tomber dans une approche purement idéologique : Faut il une protection sélective réservée à certains secteurs ? Faut il des protections temporaires, le temps de conforter certains secteurs face à la concurrence ? Quelles sont les mesures possibles, leurs effets réels ? Quelles sont les réactions possibles de nos concurrents ?

Voila un débat inévitable et salutaire dans le contexte de crise aujourd’hui, et d’élections européennes prochaines; un débat dont la gauche aurait tout intérêt à s’emparer !

Voir aussi l'article d'Elie Cohen en réponse à E.Todd , et ceux de Marianne ou de l'expansion

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.