Juil 04

La Belgique annonce ses principales priorités pour la présidence du Conseil de l’UE : une Présidence virtuelle pour une Europe virtuelle ?

C'est dans le climat tendu des législatives belges, que le Représentant permanent de la Belgique auprès de l'UE, a présenté les priorités de la future Présidence belge du Conseil de l'UE qui a débuté le 1er juillet.

Plusieurs domaines seront traités tels que : continuer à gérer  la crise économique, financière et monétaire, mettre en place de nouvelles structures institutionnelles (introduites par le Traité de Lisbonne), développer le marché intérieur, préparer les négociations internationales sur le changement climatique, ainsi que la mise en œuvre du programme de Stockholm en matière de justice/liberté/sécurité, ou encore, poursuivre le processus d'élargissement avec les pays des Balkans et la Turquie.

Le représentant Belge a également souligné que la Présidence belge veillerait sur les travaux en cours concernant les nouveaux instruments permettant de renforcer la consolidation budgétaire dans les États membres, ainsi que l'amélioration de la gouvernance économique.

On ne peut pas dire que la révolution soit en marche : La Belgique affaiblit par ses divisions peut elle apporter un souffle nouveau à une Europe tout aussi divisée !?

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.