Avr 12

Le chantier de la cité des métiers franchit une nouvelle étape avec sa « membrane climatique » comme toit

  11-4-2011 005 Quel plaisir de découvrir cette renaissance progressive de ce beau bâtiment de l’ancienne école normale de garçons, pour en faire le pôle des savoirs et la cité des métiers.Cette visite j’ai pu la faire avec mes collègues du bureau du conseil régional, alors que la cour intérieure vient d’être couverte par une membrane gonflable, et que le chantier a beaucoup progressé depuis son début à l’automne 2010.

D’une surface de 800m2, cette membrane pèse dix fois moins que la verrière qui existait auparavant ; elle est par ailleurs plus économique et plus efficace au plan énergétique. Composée de trois couches couvertes de pastilles qui s’éloignent plus ou moins en fonction du gonflage, et donc laisse passer plus ou moins la lumière. C’est une technologie encore peu utilisée en France, est déjà mise en œuvre depuis trente ans aux USA, ou sur le stade de Munich.

L’ensemble du bâtiment devrait être achevé d’ici la fin 2011. Il marie harmonieusement l’ancien et le moderne, à travers les matériaux mis en œuvre, les technologies utilisées. L’utilisation du photovoltaïque, de la géothermie… en font un bâtiment basse consommation (BBC)

Entièrement financée par la Région (22,4 millions d’Euros), ce projet n’est pas seulement une admirable reconversion architecturale, c’est aussi une vaste ambition de créer un pôle des savoirs regroupant la cité des métiers, et plusieurs associations liées à toutes les formes du savoir (voir notre précédent billet) .

11-4-2011 002 11-4-2011 007  11-4-2011 006 11-4-2011 003

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.