Juil 19

Un danger de la primaire : la surenchère dans la dépense publique !

Primaires On connait le principal danger de la primaire : les querelles de personnes, à travers petites phrases et coup bas. Gageons que cette fois ci, l’expérience de 2007 aidant, les candidats sauront l’éviter.

 Mais il y a un autre danger que je vois poindre depuis ce Week End : c’est celui de la surenchère dépensière pour paraitre « plus à gauche», plus « généreux », ou plus en phase avec tel ou tel public spécifique dont on espère un soutient électoral.

Au festival d’Avignon, Martine Aubry a proposé d’ « augmenter de 30 à 50%, le budget de la culture » ! Pourquoi pas 60% ou plus symboliquement le doublement ?

Beaucoup de secteurs de la vie publique mériteraient des augmentations de budget : l’éducation, la police, la santé, la justice, la recherche… Le sport qui est devenu le parent pauvre de l’action de l’Etat mériterait bien, lui aussi une telle augmentation ! Sans compter les mesures nouvelles sur les emplois d’avenir, la dépendance des personnes âgées, l’autonomie des jeunes…

On peut toujours dire que telle dépense supplémentaire correspond à telle recette supplémentaire récupérée sur les cadeaux fiscaux de Sarkozy, mais on ne peut utiliser plusieurs fois la même recette !

On peut toujours comme l’a fait maladroitement Bertrand Delanoë proposer un impôt exceptionnel : on sait que sont ceux la qui durent le plus longtemps !

On peut toujours promettre et dire après, que nos finances ne permettent pas : ce n’est pas le meilleur moyen de redonner de la crédibilité à la parole publique qui manque tant aujourd’hui !

 Non, même pour des raisons électorales, on ne peut ajouter tous les jours de nouvelles dépenses publiques. La responsabilité, compte tenu de l’état de nos finances publiques, c’est d’avoir une approche globale sur les dépenses et sur les recettes, de dire ou sont les priorités.

Il faut clairement que les candidats aux primaires évitent les surenchères sur les dépenses publiques qui ne pourront que gêner le candidat futur : ce qu’attendent les Français c’est un sens à l’action publique c'est-à-dire des priorités, et de la justice

Partagez cet article :

(3 commentaires)

    • ludvik on juillet 25, 2011 at 12:59
    • Répondre

    Pour information Martine Aubry a expliqué comment elle souhaitait financer cette mesure, donc il n’y a aucune surenchère dans sa proposition. Je vous suggère de regarder comment Martine Aubry a gérer les finances publiques en etant ministre (comptes de la secu a l’equilibre en faisant en meme tps la CMU) et dans sa ville de Lille (sans augmenter les impots locaux, certains elus devraient en prendre de la graine, a bon entendeur)
    c’est dommage qu’un socialiste vienne lui tirer dans les pattes ainsi sous pretexte qu’il ne la soutien pas a la primaire.
    si on suit votre raisonnement, on ne fait pas la CMU car c’est de la surenchere et que les finances publiques ne le permettent pas, ni d’ailleurs l’apa, et tiens, pourquoi ne pas carrement supprimer le ministere de la culture ! en ces temps de crise des finances publiques ce serait une bonne idée non ?

    • Dominique Gambier on juillet 25, 2011 at 8:51
    • Répondre

    « c’est dommage qu’un socialiste lui tire ainsi dans les pattes » dites vous! Admettez vous qu’on puisse avoir des idées différentes? Soyez un peu tolérant! Je ne partage pas cette démarche ! Ai je droit de le dire? Si ces primaires ne permettent pas de discuter sur le fond ne soyez pas surpris alors que rumeurs, petites phrases, attaques personnelles prennent le pas sur le reste! Désole je ne suis pas Socialiste pour me taire sur tout!
    Et puis pas de caricature, je n’ai nulle part dans ce billet refuser toute dépense publique! En toute franchise!

  1. C’est surtout tres démagogique, d’aller a Avignon, de parler d’une augmentation de 30 a 50%! cette imprécision et cette démesure donnent l’impression qu’on ne compte pas, que c’est de l’argent de monopoly…mauvais signal! On a droit de le dire? Rien a voir avec la Cmu ou l’apa!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.