Oct 21

Le temps périscolaire et les contraintes professionnelles des parents

Garderie Les parents qui travaillent, doivent s’organiser pour assurer la prise en charge de leurs enfants avant l’école, le midi, à la sortie des cours ou encore le mercredi. C’est d’autant plus nécessaire que les enfants sont jeunes. C'est une dimension que l'on ne peut ignorer dans les réflexions sur les rythmes scolaires.

Ainsi, d’après une note de l’INSEE, sept élèves de maternelle ou de primaire sur dix déjeunent à la cantine lorsque leurs deux parents travaillent, contre un peu plus d’un tiers lorsqu’au moins un des parents ne travaille pas. La plupart vont à l’école et rentrent chez eux avec leurs parents.Lorsque les deux parents travaillent à temps complet, près d’un élève de primaire sur deux ne les retrouve pas directement après la journée de classe, et quatre sur dix ne les voient ni l’un ni l’autre le mercredi en journée.

La grande majorité des collégiens déjeunent à la cantine, se rendent au collège et rentrent chez eux seuls. Une fois rentrés, 16 % d’entre eux sont seuls.

Sommaire • En 2010, près de 10 millions d'enfants scolarisés en maternelle, primaire ou collège • À la maternelle, les temps périscolaires sont surtout pris en charge par les parents • En primaire, le début de l’autonomie et le développement des activités extrascolaires • Au collège, de plus en plus de moments seuls ou avec des copains.

Encadré • Les enfants des familles monoparentales fréquentent davantage les structures périscolaires

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.