Nov 23

Arc Manche : Pour une stratégie maritime intégrée

Map_arc_manche_big__036991800_1612_26102007Se tenait aujourd’hui au conseil régional de Bretagne, le 2éme forum de la Manche dans le cadre des travaux de l’Arc Manche et du projet CAMIS. J’y représentais, comme délégué aux affaires européennes et aux coopérations interrégionales, la Région de Haute Normandie, chef de file de ces projets.

L’objectif était de travailler à l’émergence d’une stratégie maritime intégrée de l’espace Manche.

L’espace Manche a acquis de la visibilité en Europe, mais doit encore être mieux reconnu dans les institutions européennes. Il doit être à minima, reconnu comme sous-espace, d’espaces plus vastes comme l’Atlantique, ou la mer du nord : il a la particularité de faire le lien entre les deux, ce qui en fait sa spécificité, et d’être une des mers les plus fréquentées du globe. Faut il aussi qu’il fasse l’objet d’un traité franco Britannique pour mieux associer les États dans sa gestion ?  Téléchargement Carte occupation Manche

Espace de coopération au travers du programme européen « interreg », franco britannique, il ne doit pas simplement être espace de projets. Il doit construire une gouvernance qui permette de porter une stratégie maritime intégrée.

Intégrée, pour dépasser les approches sectorielles ou les conflits d’usage : comment concilier transport et maitrise des pollutions maritimes ? Comment concilier protection de l’environnement et besoins en granulats ? Comment concilier les projets lès aux énergies marines et les préoccupations des pécheurs ?…. Quels acteurs faire travailler ensemble ? Quelles préoccupations transversales prendre en compte comme le réchauffement climatique ou la compétitivité ?

A partir d’un document préparatoire, ce forum était l’occasion de travailler à l’émergence d’une telle stratégie intégrée, de ses objectifs, de sa mise en œuvre, à travers une gouvernance adaptée : la question de la place du pouvoir politique (lequel ?) étant inévitablement posée. L’évolution actuelle des collectivités locales en Angleterre ne facilite pas les échanges, mais les enjeux sont tels, que de l’avis unanime de tous les acteurs anglais et français, ce travail commencé avec le projet EMDI, puis avec CAMIS, dans le cadre de l’Arc Manche, est indispensable et doit se poursuivre.

C’est d’autant plus nécessaire que l’Europe prévoit avec des crédits accrus, la poursuite au delà de 2013, du programme interreg et que ces rencontres sont un moyen de préparer le programme opérationnel sur lequel il s’appuiera.

Un 3ème forum de la Manche est envisagé en 2012, dans une perspective qui reste à préciser : Pragmatisme ? Politique ? Conseil ? L’expérience de la Chesapeake bay commission s’appuyant sur trois états américains peut être utile à cet égard.

Pour en savoir plus sur le projet CAMIS          Pour en savoir plus sur l’arc manche

Téléchargement Document Travail pour une SMI       Pour savoir plus sur EMDI 

Pour en savoir plus sur « Chesapeake bay commission » qui s’appuie sur trois états américains

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.