Fév 02

Les Chiffres clés de l’Europe locale et régionale

 

CarteEurope

Publiés par Dexia Crédit Local et le Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE), « Les Chiffres clés de l'Europe locale et régionale»  présentent des données sur les collectivités locales et régionales dans chacun des 27 pays membres de l'Union européenne : combien recense-t-on de communes, de régions ou encore d'échelons intermédiaires dans les différents pays en 2010-2011 suite aux récentes réorganisations territoriales ? Quels ont été les niveaux de dépenses et d'investissement du secteur public local en 2010, année de transition entre crise, relance et rigueur ? Comment, dans ce contexte très particulier, ont évolué les revenus locaux, en particulier les recettes fiscales ? Quel est le niveau de la dette locale dans le PIB et dans la dette publique en 2010 ?

Ce tableau financier est complété par des données concernant les allocations par Etat membre de l'UE des fonds structurels et de cohésion 2007-2013, le calendrier des élections locales et régionales à venir dans les différents pays en Europe et enfin les jumelages entre les communes européennes.

Le document fournit de nombreuses données chiffrées en provenance d'Eurostat et d'autres sources ainsi que des ratios


qui permettent de mieux appréhender le poids économique du secteur public régional et local en Europe et dans les différents pays de l'Union.

Au niveau de ses dépenses, le secteur public infranational européen – un ensemble qui comprend, outre les collectivités locales, leurs satellites publics et les entités fédérées allemandes, belges et autrichiennes – a représenté plus de 2 000 milliards d'euros de dépenses en 2010, soit 17,0% du PIB et 33,6% des dépenses publiques de l'UE. Ces dépenses se situent principalement dans les secteurs de l'éducation (21% d'entre elles) et de l'action sociale (20%) mais concernent également la santé (13%) et les affaires économiques (transports, développement économique, etc.).

Un peu plus de 10 % de ces dépenses sont orientées vers l'investissement direct. Avec 215 milliards d'euros d'investissement, le secteur public infranational joue un rôle clé dans l'investissement public : il réalise ainsi près des deux-tiers des dépenses publiques d'équipement en Europe.

Les recettes fiscales infranationales ont totalisé un peu plus de 780 milliards d'euros en 2010, soit 6,4 % du PIB. La fiscalité représente près de 40% des ressources du secteur public infranational, aux côtés des dotations et subventions, des recettes tarifaires et celles issues du patrimoine. Si le déficit et la dette du secteur public européen ont atteint respectivement 6,6 % et 80,2 % du PIB en 2010, ceux du secteur public infranational s'élèvent à 0,8 % et 12,2 % du PIB, des chiffres qui tombent à 0,6 % et 6,8 % du PIB si l'on exclut les entités fédérées.

On peut trouver une analyse détaillée de ces chiffres ainsi que des évolutions 2000- 2010 dans la note d'analyse "Finances publiques territoriales dans l'Union européenne", publiée en juillet 2011 sur la base des données 2010 provisoires.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.