Mai 07

Après la victoire, il faut affronter avec réalisme et détermination les difficultés

François Hollande a gagné : Savourons ce moment de bonheur qui redonne à la gauche sa place légitime dans l'alternance démocratique . 

C'est le résultat d'abord d'une belle campagne qu'il a menée dans la clarté, avec constance, depuis les primaires, qui lui avaient donné la  légitimité nécessaire pour rassembler la gauche.

C'est aussi l'expression de la volonté des Français de tourner la page de cinq ans de Sarkozy, pour un autre projet pour notre pays, pour retrouver une France apaisée ou chacun a sa place.

François Hollande bénéficie de deux atouts : la confiance et l'Europe

– il redonne confiance: confiance à des Français qui ont été bousculés, divisés. Confiance à des corps intermédiaires qui ont été maltraités . Confiance à des collectivités locales qui ont été stigmatisées. Confiance dans la conduite d'une République irréprochable. On sait combien la confiance est importante pour l'économie d'un pays : Dans la situation difficile que nous connaissons, plus difficile qu'en 1981, c'est un atout essentiel.

– il redonne espoir à l'Europe. Face à la globalisation , l'Europe est non seulement incontournable, elle est indispensable. Par sa volonté, par ses propositions François Hollande lui ouvre un autre chemin pour dépasser le dilemme dans lequel elle est enfermée : réduction de la dette ou  relance de la croissance. Il y a maintenant urgence à passer aux actes  et le calendrier international très chargé qui s'ouvre est une occasion à ne pas manquer.

L'état des finances publiques est calamiteux. Il faut faire avec, et ce ne sera pas facile : faire avec par des mesures ciblées et par une plus grande justice dans les recettes fiscales. Les premières décisions seront essentielles pour gagner une majorité au Parlement, indispensable pour la suite de ce quinquennat d'espoir.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.