Août 13

La sortie du chômage en Haute Normandie : Des différences selon les individus et selon l’état des marchés locaux

IndexLa sortie du chômage dépend du contexte économique général. Mais au-delà, les caractéristiques individuelles, ou la situation de plus ou moins grande tension des marchés locaux, pèsent lourdement. La Haute Normandie n’échappe pas à cette différentiation.

Dans deux documents l’INSEE trace le bilan de cette double détermination pour la Haute Normandie.

Les déterminants individuels . Individuellement, trouver ou retrouver durablement un emploi est plus ou moins difficile selon le profil des demandeurs. Si être jeune, diplômé ou qualifié facilite beaucoup le retour durable à l'emploi, et plus en Haute-Normandie qu'ailleurs, d'autres caractéristiques individuelles le défavorisent nettement. Certaines sont neutres : femmes et hommes bénéficient ici d'une même chance d'insertion durable.

Le poids du fonctionnement des marchés locaux . À l'épreuve de la crise, en 2009, les marchés locaux du travail haut-normands présentent des chances de retour durable à l'emploi moins élevées qu'en moyenne nationale. Le mode de fonctionnement du marché du travail sont souvent moins propices qu'ailleurs à la sortie du chômage. Toutefois, la Haute-Normandie bénéficie d'une structure productive plutôt favorable au retour à l'emploi. L'influence des facteurs qui déterminent le retour à l'emploi apparaît assez contrasté selon les territoires. Si les zones d'emploi d'Évreux et de Rouen bénéficient de structures sociodémographiques favorables, le fonctionnement du marché du travail avantage celles de Fécamp et Pont-Audemer.

Partagez cet article :

(1 commentaire)

    • claude gazengel on août 14, 2012 at 1:56
    • Répondre

    oui , enfin…. au dela de ces considérations de forme on est pas sorti du plus grand scandale du siècle : LE CHOMAGE !!!!
    il faut bien garder à l’esprit ce que représente la privation d’emploi pour les victimes !: tu n’es rien et tu n’a rien et tu ne peux rien avoir sauf à te débrouiller par divers trafics que la loi , la police et la justice s’acharnent à éradiquer tout en sachant qu’il faudrait s’attaquer aux causes et pas seulement aux effets . quel gachis …..financier notamment !…ok ça fait des emplois dans la police , la justice ,les prisons, les éducateurs,ect…..mais ce n’est pas franchementt sain !!!!
    le droit à l’emploi doit être déclaré grande cause nationale tant qu’il reste un seul chomeur dans ce pays et l’alpha et oméga de tout programme politique !!! il faut cesser le massacre des générations qui dure depuis 30ans et sur lequel le patronat fait son beurre !!!!!…..le redressement des finances publiques passe aussi par là !!!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.