Déc 10

L’énergie en Haute Normandie, un secteur à fort taux d’encadrement technique

Carte-des-energies-en-HN_lightboxLes activités industrielles énergétiques sont particulièrement bien implantées en Haute-Normandie, essentiellement en Seine-Maritime, le long de l'axe Seine et des agglomérations du Havre et de Rouen. 

En 2011, six sites en constituent l'ossature : trois raffineries de pétrole, Total à Gonfreville-l'Orcher et Esso sur la zone de Port-Jérôme, auxquelles il fallait ajouter à cette date Pétroplus à Petit-Couronne, fermée depuis ; trois centrales électriques, les deux centrales nucléaires de Paluel et Penly et la centrale thermique Chauffage Rationnel Applications Modernes (CRAM) du Havre.

Au 31 décembre 2011, selon une note de l'INSEE, plus de 11 500 salariés y travaillent, soit 9,5 % de l'emploi salarié industriel régional et 6,0 % des effectifs salariés France hors Île de France du secteur de l'énergie.

Plus de la moitié d'entre eux exerce dans la production et distribution électricité, gaz, vapeur et air conditionné. EDF, GDF-SUEZ Dalkia France et l'entreprise locale CRAM SAS emploient la plupart de ces salariés. La Région produit 12% de l'électricité française (3eme rang)

Les raffineries de pétrole regroupent près d'un poste salarié sur trois du secteur de l'énergie (Avec 36% de la capacité nationale , la région de Haute Normandie est première productrice en France).

Dans les activités de gestion de l'eau, les établissements sont généralement de plus petites structures souvent dépendantes de grandes firmes.

Un poste salarié sur 10 se trouve dans le " captage, traitement et distribution d'eau ", secteur dominé par les groupes Veolia et Lyonnaise des Eaux. Mais il comprend aussi des sociétés comme Sade Compagnie Générale des Exploitations de Normandie, la Compagnie Fermière de Services Publics (CFSP) et une multitude de syndicats communaux d'eau et assainissement.

Dans la branche " collecte et traitement des eaux usées ", SANINORD (filiale du groupe Sita-SUEZ Environnement), Bachelet-Bonnefond (filiale du groupe SARP) et la régie eau de la CREA occupent près d'un salarié sur deux.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.