Avr 18

La Région soutient les jeunes chercheurs !

Photo 2Aux cotés de Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Région Haute- Normandie, j’ai eu plaisir, en tant que Vice Président chargé de la l’économie,de la recherche et des affaires européennes, de recevoir récemment à la région, les jeunes chercheurs dont l’allocation doctorale est financée par la collectivité régionale.

L’occasion d’échanger sur leur intégration en Haute-Normandie, leur thèse et leurs projets futurs.

Le soutien aux jeunes chercheurs est un enjeu très important pour notre territoire et son attractivité. Depuis 2010, le nombre d’allocations doctorales financées par la Région a doublé, conformément aux engagements pris lors de l’élection de 2010. Le transfert des fonds européens et le futur schéma régional de l’enseignement supérieur et de la recherche qu’elle est chargée d’élaborer viendront renforcer cette politique.

La Région accompagne financièrement les établissements d’enseignement supérieur et de recherche afin qu’ils puissent salarier un ou plusieurs doctorants ou post doctorants dans leurs laboratoires pendant un à trois ans, selon le type d’allocation accordée.

Un doctorant est un étudiant qui s’engage pour trois ans à la réalisation de travaux scientifiques qui se concrétiseront dans une thèse. Cette thèse validée lui confère le titre de docteur. Un post doctorant est un jeune chercheur thésard qui poursuit ses travaux de recherche.

La Région finance ainsi chaque année, 50 nouvelles allocations doctorales et en cofinance, à 50%, 10 avec d’autres organismes (CNRS, INSERM…). Les jeunes chercheurs peuvent ainsi mener leur projet de recherche ou de thèse dans un laboratoire régional.

600 thèses ont été soutenues depuis le lancement de ce dispositif. Cette année, 160 chercheurs bénéficient de cette allocation, répartis sur une quarantaine de laboratoires. La Région y consacre 5,5 millions d’euros.

Les jeunes chercheurs peuvent être confrontés à de réelles difficultés au moment de leur insertion professionnelle. Pour encourager leur venue en Haute- Normandie et leur maintien dans les laboratoires publics et les centres de recherche des entreprises, la Région propose un dispositif attractif d’aide aux doctorants. Tous les “allocataires Région” bénéficient durant trois ans d’un véritable salaire avec couverture maladie, maternité et retraite.

Avec les entreprises, la Région verse une subvention forfaitaire à l’entreprise qui recrute le doctorant pendant trois ans.

En créant l’allocation postdoctorale de recherche, la Région souhaite attirer en Haute-Normandie de jeunes chercheurs prometteurs (aide au retour et accueil de chercheurs étrangers).

La Recherche en quelques chiffres :

– 5 Grands Réseaux de Recherche soutenus par la Région;

– 2/3 des effectifs de recherche haut-normands dans le privé ;

– 1 doctorant sur 3 est étranger ;

– 8e région de France pour la demande de brevets (essentiellement pour la chimie, matériaux et procédés ;

– le territoire régional comprend 3 pôles de compétitivité dont 1 à vocation mondiale et des filières actives en termes de Recherche, Développement et Innovation.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.