Mai 09

Le grand projet industriel de l’éolien en mer

Eolien-offshoreSégolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, a annoncé que les parcs d’éoliennes en mer au large du Tréport et de Noirmoutier étaient attribués au consortium emmené par GDF-SUEZ et AREVA. Après l’attribution en 2012 du parc de Fécamp, cette décision vient valider la stratégie portée par la Région depuis plusieurs années.

Les études de sites et environnementales sur les deux zones, vont être engagées dès maintenant et se dérouleront jusqu’au premier trimestre 2016. La sélection progressive des fournisseurs de composants des parcs s’étendra jusqu'en 2017 , tandis que la production des éoliennes de 8MW démarrera en 2018 dans les usines havraises d'AREVA .

Ce choix aura des conséquences très positives pour Le Havre où Areva va confirmer son intention d’ouvrir cinq usines susceptibles de générer 750 emplois directs. Deux seront directement mises en œuvre par AREVA pour construire les nacelles et les pales, et les trois autres par des sous-traitants, l’Helvético-Suédois ABB pour les génératrices, le Finlandais Noventas pour les multiplicateurs et le Japonais NTN-SNR pour les roulements. Une sixième fabrication, les mâts, sera partagée entre Fouré-Lagadec au Havre et CMP à Dunkerque.

A ces implantations déjà tangibles s’ajouteront un atelier pour effectuer les tests et une base pour embarquer les éoliennes et les implanter sur les parcs. Toujours au Havre, mais côté EDF cette fois, une usine de construction de fondations gravitaires sera construite pour alimenter le parc de Fécamp (600 emplois le temps du chantier). Le Havre deviendra aussi le port de base pour l’installation de ce parc.

Enfin Fécamp, Dieppe et Le Tréport accueilleront les bases de maintenance des deux parcs au large de la Seine-Maritime.

Carte_eoliennes corrigéeDepuis plusieurs années, la Région agit pour faire de la Haute-Normandie un territoire de référence des énergies d’avenir, à tous les niveaux : soutien aux entreprises, aux PME, à la recherche, adaptation et développement des formations, de l’outil portuaire, découverte des métiers…

Soutien aux entreprises et à la filière :

– – Dès 2009, la Région est à l’origine de la création de la filière Energies Haute-Normandie. La même année a vu la mise en place du comité régional de coordination de l’éolien en mer, piloté par la Région et la préfecture, qui a permis d'unifier les initiatives et de coordonner les actions menées.

– – En 2011, la Région a lancé l’Appel à Projets Energies destiné aux entreprises pour faire émerger les dossiers innovants dans le domaine, notamment, des énergies renouvelables.

– – Elle accompagne massivement le Grand Port Maritime du Havre (GPMH) afin de faciliter l'accueil des activités industrielles de l'éolien off-shore (aménagements portuaires permettant l'implantation d'entreprises construisant les parties les plus volumineuses des éoliennes. Le soutien de la Région s’élève à 9 millions d’euros).

– – La Région soutiendra le Port de Dieppe (SMPD) pour la réalisation de travaux d’aménagement du port afin de permettre les opérations d’exploitation et la maintenance des éoliennes situées à proximité. Le port de Dieppe est l’espace le mieux adapté pour accueillir les bateaux de servitude et une partie des matériaux pendant la phase de construction.

Formation : La Région développe des formations adaptées pour permettre aux Haut- Normands de bénéficier des emplois à venir.

– -  Avec le Rectorat, la Région a notamment obtenu le label “Campus des métiers et des qualifications” dans le domaine des énergies, le lycée Descartes-Maupassant de Fécamp en étant la tête de réseau. Un chantier-école y sera implanté.

– – La Région en partenariat avec Pôle emploi travaille à la mise en place d’un portail internet “emploi éolien” en complément et en coordination avec les outils existants, destiné à faciliter la recherche d’emploi, la rencontre entre l’offre et la demande, mais aussi l’orientation vers les formations adéquates. Il s’agit d’y relayer les offres d'emploi et les formations correspondantes, et tout type d’information relative aux métiers de l’éolien.

– -  Les Régions Haute-Normandie et Picardie travaillent en étroite collaboration avec le chantier-école WindLAB à Amiens qui rassemble différents acteurs de la formation (initiale sous statut scolaire, continue, supérieure, en alternance) et de l’industrie éolienne souhaitant former leurs salariés. la plateforme comprend trois nacelles, un mât d’entraînement de 30 mètres, un pont roulant, une cabine de peinture et tout l’équipement électrique spécifique.

Recherche et Développement :

– -  La Région soutient les projets WIN 1 et 2 “Wind Innovation In Normandy” dédiés aux tests de prototypes d’éoliennes qui doivent accompagner l’installation des premières éoliennes offshore en Haute-Normandie en formant aux futurs emplois dans ce domaine. Un site d’essai à terre au Havre et un autre offshore au large de Veulettes sur-mer seraient ainsi réalisés, ainsi qu'une station dédiée aux recherches environnementales, à la formation et à la maintenance des turbines offshore.

– -  La Région participe à la structuration de la R&D par le soutien à la création du Centre d’Expertise et de Valorisation des Energies Offshore (CEVEO), porté par l’Université du Havre en lien avec les autres établissements d’enseignement supérieur. Ce centre aura pour mission de conduire un programme de R&D collaboratif, d’accompagner les expérimentations, d’apporter des expertises technologiques. Dans ce cadre, un partenariat avec l’IEED France Energies Marines est envisagé.

– -  Enfin, la Région a récemment lancé une étude sur le potentiel hautnormand en matière d’Energies Marines Renouvelables.

C'est évidemment une bonne nouvelle aussi pour nos deux régions voisines : la Picardie et la Basse normandie. Le port de Cherbourg acceuillera la construction des pales et des mats pour les parcs EDF. Il fabriquera aussi les fondations et assemblera les éoliennes pour Courseulles. La Picardie acceuillera  des formations professionnelles liées à la maintenance sur la plateforme de son chantier école WindLab d'Amiens..

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.