Jan 29

Le conseil municipal de Déville , unanime, pour soutenir les salariés de Vallourec!

Vallourec.jpgLors du conseil municipal du 28 janvier, les élus de Déville , unanimes, ont apporté leur soutien aux salariés de Vallourec . Ils ont adopté le texte suivant :

« En avril 2015, l’entreprise Vallourec, spécialiste mondial des tubes sans soudure, a annoncé la suppression de 2000 emplois, dont 900 en France sur les 5000 que compte l’Hexagone.

En cause une crise mondiale de l’industrie pétrolière et gazière, profonde et durable, qui frappe de plein fouet le secteur de la métallurgie en le privant de nombreux débouchés. En cause aussi une frilosité à réaliser les investissements qui auraient été opportuns dans le passé. En cause enfin, une concurrence de plus en plus brutale venue de Chine.

Le 14 janvier dernier,   une suspension du Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) qui était en négociation avec les partenaires sociaux depuis avril 2015, a été annoncée.

La Direction travaille sur un « PSE 2 » qui devrait être présenté au plus tard à la mi-février, comme cela a été indiqué aux salariés.

Le Maire de Déville s’est entretenu, avec la direction du site et les représentants de l’intersyndicale. Une réunion, le vendredi 22 janvier s’est tenue à la métropole avec l’intersyndicale et les élus concernés.

Les élus de Déville  font part  de leurs vives préoccupations que ce « PSE 2 » se traduise par un durcissement du plan de restructuration et entraîne des suppressions de postes supplémentaires ainsi qu’une réduction des capacités de production ou des outils industriels  sur le site de Déville, dont la qualité est pourtant unanimement reconnue.

L’État, qui détient 7% du capital de Vallourec,  est déjà intervenu auprès du groupe ; il  doit  renforcer son action auprès des instances européennes pour lutter contre le « dumping » chinois dans la sidérurgie et protéger l’industrie européenne.   Le Ministre a déjà indiqué que l’État prendra ses responsabilités si Vallourec présente une stratégie de reconquête industrielle.

 Les élus rappellent l’importance de préserver la qualité du dialogue social engagé par l’entreprise et les organisations syndicales.

Ils souhaitent être associés aux prochaines réunions de travail.

Ils   insistent sur la nécessité de préserver les savoir-faire industriels qui sont la richesse du positionnement du Groupe.

Ils rappellent l’importance de l’entreprise dans la commune,   et apportent tout leur soutien aux salariés de l’entreprise pour leurs emplois et la défense de leur outil de travail. »

 

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.