Juin 12

Poursuivre la dynamique du premier tour, par le rassemblement et l’ouverture

Damien Adam a réalisé un beau score dans la première circonscription, et arrive en tête des candidats, améliorant même le score d’Emmanuel Macron au 1er tour des Présidentielles..

On  peut toujours regretter la participation trop faible de nos concitoyens malgré un grand nombre de candidats offrant un choix réel ; la rapidité du mouvement lancé par Emmanuel Macron montre en tout cas que notre démocratie n’est pas figée !

Dans la foulée des présidentielles les électeurs ont fait le choix de la clarté et de la cohérence ; ils ont voulu poursuivre la dynamique engagée, le renouvellement des pratiques politiques et des personnes. Cette dynamique s’est faite au détriment des deux grands Partis et des extrêmes.

Tout nouveau dans le paysage politique, son résultat montre bien que le choix d’un député est d’abord un choix national, pas le choix d’un élu local, le choix d’une majorité au parlement pour soutenir et contrôler le gouvernement, le choix d’un député qui votera les lois en fonction de la réalité de ce que vivent nos concitoyens, loin du monde clos des professionnels de la politique.

Il a fait une campagne active sur le terrain, apprenant vite aussi, les enjeux de notre territoire, pour les porter auprès du gouvernement : sur le plan de la santé avec notre Chu, sur le plan de la formation avec notre université, sur le plan des infrastructures avec le contournement EST, les abords du pont Flaubert, la ligne ferroviaire Paris-Rouen-Le Havre, la valorisation de l’axe Seine et de notre port, ….Sur tous ces aspects il a su jeter un regard neuf , exigeants  sur nos retards, tout en s’entourant des conseils d’élus plus expérimentés.

Les premières semaines d’Emmanuel Macron et du gouvernement ont été bien perçues, et les Français souhaitent poursuivre cette dynamique. Le Président a redonné une voix à la France dans le monde et en Europe. Il a engagé la mise en œuvre de ses promesses avec méthode, sans excès mais avec détermination : concilier protection et souplesse pour l’emploi et l’activité économique, moraliser la vie publique, fermeté face au terrorisme, …Il a montré qu’il ne voulait pas être un Président distant, mais incarner une fonction respectée.

Pour le second tour il faut poursuivre cet élan et rassembler tous ceux qui veulent construire un nouvel horizon pour notre pays, qui ne veulent pas s’inscrire dans une opposition stérile. Même s’il est de « gauche», l’immobilisme fait porter les changements du monde sur les plus fragiles. Oui, nous devons faire avancer le camp du progrès, sans s’enfermer par principe , dans l’opposition droite/gauche.

Il faut une majorité claire et déterminée, ce qui ne veut pas dire qui ne débat pas : ni frondeurs, ni godillots, la France doit avancer !

Dimanche prochain pour ce second tour j’invite, comme citoyen socialiste, les électeurs de la 1 ère circonscription à voter Damien Adam.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.