Août 18

L’activité du commerce en 2016

Je publie le diagnostic sur les grands secteurs de l’économie française en 2016 selon l’INSEE. Après l’agriculture aujourd’hui le commerce qui fait travailler 3,5 millions de personnes.

La reprise amorcée en 2014 ne se dément pas La situation des secteurs du commerce continue de s’améliorer en 2016, selon l’INSEE. Le commerce tire parti du regain de la demande intérieure

La vitalité du commerce et de la réparation d’automobiles se renforce (+ 6,7 % en volume). En effet, la reprise des ventes de voitures neuves engagée en 2015 s’amplifie en 2016.

Dans le commerce de gros, l’activité accélère dans la plupart des secteurs, en particulier dans le commerce d’équipements de l’information et de la communication.

Dans le commerce de détail, les ventes continuent d’augmenter en volume, mais à un rythme un peu moins rapide qu’en 2015 (+ 1,2 % après + 1,7 %). L’activité des grandes surfaces, qui réalisent les deux tiers des ventes de produits alimentaires, est en berne (– 1,2 % en volume).

La vente à distance reste très dynamique, portée par le commerce électronique. Pour la première fois depuis 2011, les ventes en valeur progressent dans les trois grands secteurs du commerce.

Dans ce contexte favorable, l’emploi salarié augmente entre fin 2015 et fin 2016 dans les secteurs du commerce, comme dans l’ensemble des secteurs principalement marchands. 3,1 millions de salariés travaillent dans le commerce, ils représentent 19 % des salariés des secteurs principalement marchands. Au nombre de 440 000, les non-salariés sont davantage représentés dans l’artisanat commercial, le commerce de détail et le commerce et la réparation d’automobiles que dans le commerce de gros.

l’activité commerciale en 2016

Sommaire

  1. La situation des secteurs du commerce continue de s’améliorer
  2. Les ventes accélèrent dans le commerce de gros
  3. Les ventes du commerce de détail augmentent, mais moins qu’en 2015
  4. Commerce alimentaire : l’alimentaire spécialisé est très dynamique
  5. Commerce non alimentaire : forts contrastes selon les secteurs
  6. La reprise de l’activité du commerce et de la réparation d’automobiles s’amplifie
  7. L’emploi salarié progresse à nouveau dans les secteurs commerciaux
  8. Les créations d’entreprises diminuent légèrement dans le commerce

Voir aussi la Répartition de la consommation commercialisable par produit de 2000 à 2016

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.