Juil 17

Internet entreprises : le commerce électronique en nette augmentation, Médias sociaux et sites web de plus en nombreux

Les sociétés de 10 personnes ou plus implantées en France réalisent 17 % de leur chiffre d’affaires grâce à des ventes dématérialisées, c’est-à-dire via un site web ou par des échanges de données informatisés (EDI). Cette part est en hausse de 5 points en huit ans selon l’INSEE.

Les ventes sur le web sont cependant encore deux fois moins importantes que celles par EDI.

Alors que 21 % des sociétés réalisent des ventes dématérialisées, elles sont beaucoup plus nombreuses à effectuer des achats dématérialisés (55 %).

Six sociétés sur dix vendant sur le web sont également présentes sur les médias sociaux.

Le développement de la vente sur mobile explique en partie l’augmentation des ventes sur le web : 17 % des sociétés disposent d’un site ou d’une application pour mobile en 2016 contre 11 % d’entre elles deux ans plus tôt. Le principal frein au développement des ventes web cité par les entreprises est le coût de mise en place jugé trop important comparé aux bénéfices.

Les très petites sociétés, de moins de 10 personnes occupées, reçoivent rarement des commandes via un site web : seulement 6 % d’entre elles ont effectué des ventes en ligne en 2016.

En 2017, parmi les sociétés de 10 personnes ou plus, quatre sur dix sont présentes sur les réseaux sociaux : c’est deux fois plus qu’en 2013. Les sites de microblogging, comme Twitter, et de partage de contenu multimédia, comme YouTube, sont également de plus en plus utilisés par les sociétés, en particulier pour développer leur image et recueillir les avis de leurs clients.

L’utilisation de ces médias sociaux vient en complément des sites web des sociétés, dont le contenu s’est beaucoup enrichi en quatre ans : les trois quarts des sites web affichent désormais un catalogue de biens ou services, contre moins de la moitié en 2013.

De plus en plus souvent, ces lieux de visibilité des sociétés sur le web servent au recrutement en ligne : en 2017, c’est le cas pour la moitié des sociétés inscrites sur les médias sociaux, contre un peu plus d’un tiers en 2013.

Sur Internet, enfin, les sociétés peuvent s’inscrire sur des places de marché, où elles touchent une clientèle différente de celle visitant leur site web. Les places de marché sont une vitrine pour les petites sociétés et favorisent les ventes électroniques de certains secteurs. Ainsi, plus des deux tiers des sociétés de l’hébergement-restauration ayant vendu sur Internet indiquent l’avoir notamment fait sur des places de marché de réservation ou de commande.

Sommaire note INSEE sur le commerce électronique

  1. Les ventes dématérialisées : 17 % du chiffre d’affaires total
  2. Les sociétés sont plus nombreuses à acheter qu’à vendre en ligne
  3. L’industrie en tête des ventes EDI
  4. Six sociétés sur dix vendant sur le websont présentes sur les médias sociaux
  5. Quatre grandes sociétés sur dix ont développé un site ou une application pour mobile
  6. Un coût de mise en place jugé trop important par rapport aux bénéfices
  7. Les sociétés du commerce réalisent l’essentiel des ventes webBtoB des très petites sociétés

Sommaire  Note INSEE sur les entreprises et les médias sociaux

  1. Quatre sociétés sur dix sont désormais sur les réseaux sociaux
  2. Twitter et YouTube de plus en plus utilisés
  3. De plus en plus de sociétés cumulent site web et médias sociaux
  4. Le recrutement via Internet s’intensifie
  5. Sur les médias sociaux, la plupart des sociétés veulent développer leur image
  6. Les trois quarts des sites affichent les catalogues de l’entreprise
  7. Grandes sociétés : plus de sites et plus de fonctionnalités que les autres
  8. Le web : une opportunité pour l’hébergement et la restauration
  9. Places de marché, une vitrine pour les petites sociétés
Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.