Oct 18

En 10 ans, l’emploi des seniors a augmenté avec plus de temps partiel et de CDD

Entre 2007 et 2017, en France métropolitaine, alors que le taux d’emploi des 25-49 ans a reculé de 1,9 point (80,6 % en 2017), celui des 50-64 ans a augmenté de 8,2 points (61,5 % en 2017), selon une note de l’INSEE.

Entre 2007 et 2017, le taux d’emploi des 60-64 ans a augmenté de 13,5 points, celui des 55-59 ans de 17,0 points, alors que celui des 50-54 ans est resté stable (+ 0,2 point). Cette progression est donc surtout le fait des personnes de 55 ans ou plus, sous l’effet des réformes des retraites successives et des restrictions d’accès aux dispositifs de cessation anticipée d’activité

Le taux d’emploi des 60-64 ans reste néanmoins nettement en deçà de celui des générations plus jeunes : 29,2 % d’entre eux ont un emploi, contre 72,4 % des 55-59 ans, 80,2 % des 50-54 ans et 80,6 % des 25-49 ans.

Bien qu’en diminution, le non salariat reste plus fréquent chez les 50-64 ans, et ce, d’autant plus que l’âge augmente : en 2017, 9,9 % des 50-54 ans, 10,9 % des 55-59 ans et 13,9 % des 60-64 ans ayant un emploi sont non-salariés, soit 10,9 % des 50-64 ans, contre 7,2 % des 25-49 ans.

En 10 ans, les conditions d’emploi des seniors ont évolué. La part des cadres et des professions intermédiaires a progressé pour les seniors, mais moins que pour le reste de la population.

Celle des emplois à durée limitée, moins élevée pour eux, a augmenté entre 2007 et 2017. La part d’emplois à durée limitée (contrats à durée déterminée, intérim, apprentissage, stages et contrats aidés) est moins importante pour les salariés seniors : 7,6 % pour les 50-64 ans, contre 13,1 % pour les 25-49 ans . Cette part a cependant augmenté entre 2007 et 2017, quasiment autant pour les 50-64 ans (+ 2,1 points) et pour les 25-49 ans (+ 2,5 points). Cette part est plus élevée chez les 60-64 ans, notamment chez les hommes (10,0 %).

Plus répandu chez les seniors, le temps partiel s’est plus développé pour eux. Cependant, lorsqu’ils sont à temps partiel, les seniors souhaitent moins souvent travailler davantage.

En 2017, en France métropolitaine, 20,6 % des 50-64 ans sont à temps partiel, contre 16,2 % des 25-49 ans. Les 60-64 ans se démarquent nettement avec 30,7 % d’entre eux à temps partiel, soit plus de 10 points au-dessus des autres tranches d’âge de seniors. Le recours au temps partiel est plus élevé encore pour ceux cumulant leur emploi avec une retraite ou une préretraite : 63,2 % des actifs occupés de 55-64 ans qui se déclarent retraités ou préretraités sont à temps partiel, contre 22,3 % des non-retraités.

Au sommaire

  1. En 10 ans, le taux d’emploi des 50-64 ans a augmenté de 8,2 points, alors que celui du reste de la population a reculé
  2. La hausse de la part des cadres et des professions intermédiaires dans l’emploi est moins marquée pour les seniors
  3. Entre 2007 et 2017, le temps partiel s’est développé pour les 50-64 ans
  4. La part d’emplois à durée limitée a aussi augmenté pour les seniors
Partagez cet article :

(1 commentaire)

    • Aboki on octobre 19, 2018 at 1:56
    • Répondre

    Je partage totalement ton analyse. Camille

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.