Août 31

Les stratégies d’alliance à gauche : quelques points de repère historiques

Quelques rappels historiques peuvent être utiles pour apprécier la diversité d’alliances à gauche.

Avant 1914, c’était globalement le refus de participer à des gouvernements « bourgeois » jusqu’à la première guerre mondiale pendant laquelle on voit apparaître un temps « l’union sacrée ».

Puis arrive le cartel des gauches de 1924 : les Socialistes passent accord avec les Radicaux mais refusent la participation au gouvernement sous la direction de E.Henriot.

1936 : Les socialistes gouvernent avec les Radicaux mais sans le PC avec lequel il y a simplement un accord électoral de désistement.

1944-1947 : Tout le monde se retrouve après la libération PC et centristes du MRP compris.
La logique de la troisième force prévaut à certains moments de la 4ème République,sans les communistes ni les gaullistes,avec l’épisode Mendès France (1954-1955) ou du Front Républicain de Guy Mollet (1956-1957)

1981 : « Union de la gauche » de F.Mitterrand, avec les Socialistes, les communistes et les Radicaux

1988 : « La France Unie » de F.Mitterrand et M.Rocard, qui accueillent aussi des centristes ayant déjà siégé dans des gouvernements de droite (O.Stirn, JPSoisson, L.Stoleru..) mais sans Communistes

1997 : « La gauche plurielle » de L.Jospin, qui voit, aux cotés des Socialistes et des Radicaux, le retour des communistes et l’arrivée des Verts (D.Voynet..)

Ces rappels montrent que les alliances ont beaucoup bougé dans le temps. A chaque épisode réussi, il y avait un leader, un programme pour cristalliser ce rassemblement !

Partagez cet article :

(1 commentaire)

    • Michel on septembre 14, 2009 at 11:47
    • Répondre

    Quand Aubry va t elle demander aux gens de gauche leur papier (pour certifier leur « gauchisme »): j’ai honte ! même Sarko n’oserait pas ! allez ouste, tous les « sans papier » de gauche dont je suis : Bayrou va finir par faire un tabac !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.