Déc 16

Le Principe de prévention revisité!

A Lire impérativement « Le principe de prévention. Le culte de la santé et ses dérives » de Patrick Peretti-Watel et Jean-Paul Moatti , La République des idées / Seuil, 2009

 La santé est devenue notre bien le plus précieux. Les recommandations qui saturent l’espace public viennent nous le rappeler quotidiennement : « Fumer tue », « évitez de grignoter entre les repas », « lavez-vous les mains fréquemment », etc. Car, pour faire reculer le plus possible la maladie et la mort, il faut traquer le risque partout où il existe.

La prévention des excès alimentaires, du tabagisme, de la consommation d’alcool et de drogues s’efforce d’atteindre cet idéal de sécurité totale. Mais la « mise en risque » du monde ne va pas sans dysfonctionnements. Le culte de la santé disqualifie ceux qui transgressent les conseils des experts. Il enserre les individus dans de nouveaux carcans moraux. Enfin, il est l’allié des industries agroalimentaires et pharmaceutiques, à qui il ouvre des marchés lucratifs. Conçue pour protéger les citoyens, les enfants, les personnes vulnérables, la prévention doit aujourd’hui être réinventée, sous peine de perdre son âme.

 Entretien avec Patrick Peretti-Watel et Jean-Paul Moatti (vidéo)  sur• Qu’est-ce que le principe de prévention ? • La prévention connaît-elle aujourd’hui des dysfonctionnements ? • La prévention peut-elle réduire les inégalités de santé ?

Partagez cet article :

(1 commentaire)

    • Etienne CORNET on décembre 16, 2009 at 12:02
    • Répondre

    Eh oui, nous vivrons très vieux en ayant vécu dans un ennuie total…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.