Nov 13

« Le Monge » au Havre, pour le conseil de façade maritime Manche Est/ mer du nord

photo 1 (2)Le conseil maritime de façade Manche Est/Mer du nord, dont j’assure la Présidence de la commission permanente, vient de se réunir au Havre. Réunion sur Le Monge, ce grand bateau blanc de la marine nationale, repérable avec ces immenses radars, qui avait fait , pour l’occasion un déplacement exceptionnel depuis Brest son port d’attache .
Initiative originale certes, mais bien légitime puisque le CMF réunit tous les acteurs concernés par la mer, et que la marine nationale joue un rôle important sur la question maritime.

Ce conseil , au-delà du travail de ses commissions, avait à son ordre du jour deux délibérations principales:

– La première concerne le Plan d’Action pour le Milieu Marin (PAMM) sur le secteur Manche est/ mer du nord, en application de la directive européenne de 2008 « Stratégie pour le milieu marin », pour lequel le CMF devait donner un avis. Trois idées fortes à souligner : il s’agit avec ce PAMM de mettre en place un processus durable d’action pour le milieu marin; il s’agit d’intégrer la corrélation forte entre la terre et la mer pour la protection de la mer et la qualité de l’eau; il s’agit enfin d’asseoir ce plan sur une large concertation compte tenu à la fois de la diversité des acteurs et des usages.
Le CMF à également insiste sur la nécessité d’un renforcement de la coopération sur ce point, même si chaque PAMM relève des stratégies de chaque État.

– Le second avis portait sur les 4 schémas régionaux de développement de l’aquaculture marine. Le CMF à insiste sur la nécessité d’avoir des schémas cohérents sur l’ensemble de la façade maritime.

Au delà le CMF a acte la création d’un groupe de travail Baie de seine pour mieux concilier les usages, et a évoqué le travail à venir sur le réseau Natura2000 au large

Incontestablement cette nouvelle réunion du CMF montre une vraie prise en charge depuis quelques années , d’une gestion cohérente de l’espace maritime , en l’occurrence ici de la Manche. Bien utile quand on voit la diversité des usages et des acteurs, la pression sur le milieu et l’occupation croissante de cet espace maritime.

photo 8photo 5photo 4

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.