«

»

Juin 08

La télé medecine se développe dans notre région !

teleIl y a quelques  jours, j’ai eu le plaisir de présider au conseil régional  l’inauguration de PRATIC, projet haut-normand d’envergure en matière de santé. Ce projet aidé par la Région , et qui profite du réseau régional SYRHANO, regroupe les services de télémédecine sur une plateforme intégrée, en s’appuyant sur les techniques évoluées de transfert d’images  permettant ainsi à la région de se doter d’un outil de pointe pour améliorer la qualité des soins.

Le projet PRATIC a été initié fin 2011. En 2012, le Groupement de Coopération Sanitaire Télésanté Haute-Normandie (GCS THN), soutenu par l’Agence Régionale de Santé, et en cohérence avec la politique régionale de santé, a créé un groupement de commandes regroupant 35 structures publiques et privées,  y compris des cabinets de radiologie, pour lancer un appel d’offres.

Concrètement, PRATIC sera synonyme d’une meilleure  couverture territoriale en permettant la lecture à distance des examens, notamment dans le cadre de la permanence des soins, dans un objectif plus général de prise en charge optimisée pour les patients via :
—l’utilisation d’une plateforme régionale de télémédecine pour télé-AVC, télé-radiologie, télé-neurochirurgie, télé-traumatologie, télé-RCP et télé-dermatologie ;
—le partage et l’archive des examens dans une structure commune s’appuyant sur un service de PACS (traitement des images) régional ;

— la possibilité d’accéder à des services de PACS et de RIS (amélioration et organisation des modes de travail en radiologie)  pour les établissements qui n’en sont pas équipés.

Les services de Télé-imagerie permettront d’organiser et d’optimiser la permanence des soins en imagerie, notamment grâce à l’interprétation à distance d’examens réalisés sur des sites de proximité ne disposant pas d’un radiologue 24h/24. Ils faciliteront également la prise en charge de pathologies aigües comme l’AVC, en permettant à des sites d’urgence de communiquer en temps réel avec les équipes des unités neuro-vasculaires de référence. Les équipes œuvrant dans la prise en charge en cancérologie disposeront ainsi également de l’intégralité de l’imagerie des patients à l’occasion des réunions de concertation pluridisciplinaires.

La mise en commun des images dans une archive régionale ouvre la possibilité de partage, limite fortement la redondance des examens, et permet d’envisager la suppression progressive des supports (films, CD et DVD) au profit d’un outil simple et sécurisé permettant, à tous les praticiens de Haute-Normandie d’accéder à leurs examens, après accord des patients. Un portail sécurisé, dédié aux professionnels de santé et aux patients, sera ouvert à cet effet.

A terme, l’organisation de la télémédecine en EHPAD et médico-social devrait rejoindre la plateforme. Les premiers services de la plateforme PRATIC démarreront avant fin 2015 et devraient générer, à terme, plus de 150 000 actes, tous services confondus.

Dossier de presse

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>