Déc 07

Effets prévisibles liés au changement climatique sur l’estuaire de la Seine

Herbus%20en%20bord%20de%20filandre%20(R_%20Hocdé)Les projections liées au changement climatique montrent une tendance à la hausse des températures atmosphériques et océaniques à l’échelle de la planète. Quelles sont les conséquences prévisibles dans notre région. Le GIP Seine Aval publie les premiers résultats d’une étude sur ce sujet.

Les résultats présentes ici sont issus des travaux scientifiques menés dans le cadre d’une expertise collective dédiée a cette thématique par le GIP Seine Aval.

Cette hausse des températures conduirait, par l’expansion thermique et la fonte glaciaire, à une montée du niveau marin, modifiant ainsi le trait de côte et redistribuant l’énergie hydraulique à l’échelle de l’estuaire.

En raison de la diminution des précipitations et de la réduction des apports souterrains, le débit de la Seine diminuerait. Parallèlement à cela, l’estuaire verrait son écosystème soumis à une modification des milieux et donc des communautés biologiques. Ainsi, certaines espèces devraient devenir plus rares, tandis que d’autres devraient bénéficier des effets du changement climatique. De nouvelles espèces pour l’estuaire de la Seine pourraient apparaître. Si les scénarios climatiques se confirment, des changements sont donc à attendre !

A l’heure actuelle, il est encore difficile néanmoins d’avoir une vision précise des conséquences du changement climatique dans l’estuaire de la Seine, vu la complexité des liens entre les composantes biotiques et abiotiques.  De plus, les résultats proposés sont dépendants du niveau des connaissances et des scénarii testés, eux même fonction de l’évolution socio-économique future.

Ces incertitudes tendent à être comblées par les travaux scientifiques et une meilleure connaissance du système estuarien. Cependant, la société doit anticiper les changements à venir (aménagement, activité,…) pour s’y adapter au mieux.

Pour appréhender les niveaux d’eau dans l’estuaire , un modèle hydrodynamique de l’estuaire a été élaboré, permettant de calculer le niveau d’eau dans le lit mineur , et les zones de débordements potentiels ; il est construit en fonction d’un certain nombres de scénarios, à partir des données hydrologiques (débit du fleuve), maritimes (marées), ou météorologiques (vent ,pression atmosphérique)

Télécharger l’expertise collective ‘Les effets du changement climatique dans le contexte des changements globaux’ (Laignel & Souissi, 2010)

 Télécharger la fiche thématique ‘Effets prévisibles du changement climatique dans l’estuaire de la Seine’ (GIP Seine-Aval, 2010)

Télécharger le rapport d’étude ‘Analyse par modélisation de l’impact de l’élévation du niveau marin sur les niveaux de pleine mer dans l’estuaire de la Seine’ (Lemoine, 2015)

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.