Fév 05

Ecole du numérique : 8 formations labellisées en Normandie mais aucune en Haute Normandie

identitenumeriqueEn février 2015, le Président de la République a annoncé la création d’une Grande École du Numérique ; Elle se concrétise aujourd’hui à travers la liste dévoilée par le gouvernement des structures qui représenteront donc la Grande Ecole du Numérique

171 formations viennent d’être  labellisées, portées par 84 structures ;  pour  ce premier appel à projets clôturé le 19 octobre dernier ,   160 structures ont répondu au travers le dépôt  de 360 projets. Malheureusement sur les 8 formations  labélisées   en Normandie, aucune n’apparaît sur l’ancienne Haute Normandie :

— 4 formations à Caen : référent numérique, Help Desk, réseaux, initiation aux technos Web
— 3 formations dans la manche à Granville, Mortain et Saint Lo : réseaux, référent numérique
— 1 dans l’Orne  à L’Aigle
Mais aucune dans l’Eure ou la Seine Maritime. Pour tous les demandeurs d’emploi de l’ex Haute Normandie, il faudra se déplacer, loin à Paris ou ailleurs.

L’objectif de ces formations est  de permettre le plein développement d’apprentissages innovants aux métiers du numérique pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes sans emploi ni formation et répondre aux besoins non satisfaits des entreprises dans un secteur et pour des métiers en croissance.

 Une enveloppe globale de 5 M€ du programme d’investissements d’avenir « Projets innovants en faveur de la jeunesse » permettra dès cette année à 72 des 84 structures concernées de financer le développement de leur offre de formation. Dans le projet initial, chaque structure abritant une formation labellisée devait recevoir une subvention de 70.000 euros.

L’objectif du Gouvernement est, d’ici 2017, de former 10 000 personnes aux métiers du numérique, au sein de plus de 200 formations.

Le label « Grande Ecole du Numérique » permet aux formations sélectionnées d’être valorisées, soutenues financièrement, et accompagnées dans leurs démarches de mobilisation des financements de droit commun.

Sur les 84 structures porteuses d’une ou de plusieurs formations estampillées « grande école du numérique », les écoles du web (école 42, EPSI, Web Force 3 ou encore Devschool) représentent une bonne partie des effectifs. Des structures associatives côtoient des missions locales, des entreprises (Cisco entre autres) ou des collectivités locales (mairie de Gonesse).

Peu sont des établissements de l’enseignement supérieur. La liste compte deux IUT (Paris-Descartes et Chambéry), deux écoles d’ingénieurs (Centrale Marseille et Télécom Saint-Étienne), le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) et trois universités (université de Haute-Alsace, Rennes 1 et Rennes 2).

Certaines structures remportent le gros lot : Simplon a eu 11 labels. L’ex chargé de mission de Axelle Lemaire, Nicolas Le Roux, qui est le nouveau Directeur du réseau Simplon a fait le bon choix.

 Une autre vague de labellisation doit avoir lieu d’ici l’été. Il n’est pas certain que compte-tenu des difficultés de la précédente consultation, des délais pour avoir le label et de l’absence de subvention probable dans la seconde phase, il y ait beaucoup de candidats….

Liste des formations labellisées

 

 

 

Partagez cet article :

(1 commentaire)

    • Citoyen on février 5, 2016 at 11:52
    • Répondre

    « Certaines structures remportent le gros lot : Simplon a eu 11 labels. L’ex chargé de mission de Axelle Lemaire, Nicolas Le Roux, qui est le nouveau Directeur du réseau Simplon a fait le bon choix. »!!!!!!!

    Si ce que vous dites est vrai, c’est un scandale ! Comment peut on accepter une telle situation ? Il est incroyable que personne ne s’offusque de ces pratiques.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.