«

»

Juin 16

La croissance est-elle encore possible ? Est-elle souhaitable ?

croissanceDepuis la fin des années 1970, la croissance est en berne, son rythme de progression s’est essoufflé. Néanmoins, les pays industrialisés attendent ardemment son retour pour relancer leurs économies en difficulté après la crise de 2007-2008. Mais peut-elle revenir à des taux élevés ? Les Trente Glorieuses n’étaient-elles qu’une « parenthèse enchantée » ? Est-il souhaitable de chercher la croissance « à tout prix » lorsqu’il devient urgent de lutter contre le réchauffement climatique causé par les activités humaines ? Ne serait-il pas préférable de réfléchir à un modèle post-croissance soutenable et socialement équitable ?

Telles sont les questions de fond mais aussi d’actualité, débattues dans cette nouvelle livraison des Doc’en poche de Florence Jany-Catrice et Dominique Méda

J’ajoute que la croissance est toujours percue comme le vecteur essentiel de la lutte contre le chomage : illusion! Dès 1976, dans ma thèse « Analyse conjoncturelle du chomage », je montrais qu’on enregistrait une autonomie relative des mouvements du chomage et de la croissance,  dès la fin des années 60. Trente ans après, la croissance fait toujours illusion face au chomage, mais en plus  « la croissance est elle encore possible? Est elle souhaitable ? »

·         Au Sommaire de l’ouvrage :
Préambule
1 – Qu’est-ce que la croissance ?
2 – La croissance : une histoire millénaire
3 – Des pays développés condamnés à une croissance faible ?
4 – Les dégâts de la croissance
5 – La croissance verte est-elle une solution ?
6 – De nouveaux indicateurs au service d’un nouveau modèle
7 – Quel modèle social dans une société post-croissance ?
8 – Quels changements pour une société post-croissance ?
Conclusion générale
Bibliographie

 

Partagez cet article :

(1 commentaire)

  1. Gérard

    Je ne pense pas que la croissance soit un outil de mesure fiable de nos jours. Je pense même qu’il ne l’a jamais été. Perso, je prône plutôt une décroissance raisonnée, cad accepter l’idée que la croissance n’est pas la réponse à tout et qu’une croissance nulle, c’est déjà très bien. Car nous avons déjà des vies très confortables. Qu’en dites vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>