Juil 06

Début de législature réussi pour Emmanuel Macron et Edouard Philippe

Début de législature réussi avec un discours du Président Emmanuel Macron qui fixe le cap et l’évolution des institutions, devant  le Parlement réuni en Congrès à Versailles.  Le lendemain devant l’Assemblée nationale un discours de politique générale du Premier Ministre Edouard Philippe  précise la « feuille de route des Ministres pour l’année qui vient .

À l’issue de cette allocution, les députés ont voté la confiance au Gouvernement à une large majorité : 370 votes pour, 67 votes contre et 129 abstentions.

————

Le président a annoncé à cette occasion des réformes institutionnelles majeures. Il a rappelé qu’il pourrait recourir au référendum pour les faire adopter si nécessaire.

·         Réduction d’un tiers du nombre de parlementaires ;

·         Limitation du cumul des mandats des parlementaires dans le temps ;

·         Introduction d’une dose de proportionnelle au Parlement ;

·         Accélération de la procédure législative ;

·         Parachèvement de l’indépendance de la justice ;

·         Réforme du Conseil Economique Social et Environnemental ;

·         Révision du droit de pétition pour que l’expression directe des Français soit mieux prise en compte ;

·         Suppression de la Cour de Justice de la République

Il a   précisé par ailleurs les principes qui guideront son action tout au long du quinquennat

–         La liberté : L’objectif de toutes les politiques publiques est l’autonomie de tous, c’est-à-dire permettre à chacun de choisir sa vie, et non pas de la subir. Ce principe de liberté entraînera par exemple la levée de l’état d’urgence à l’automne. Concomitamment sera adopté la loi de lutte contre le terrorisme et pour la sécurité intérieure qui permettra de ne pas baisser la garde face aux terroristes, mais dans le respect permanent des droits et libertés.

–         La Fraternité :Le président a eu des mots très forts pour qualifier « la part maudite de notre société, qui dit tant de ce que nous sommes. Le regard que la société jette sur eux est bien le même : c’est, en vérité, une absence de regard. Nous passons sans les voir. Nous refusons même jusqu’au témoignage de leur fragilité. Je voudrais le dire avec force : cela n’est pas digne de nous. Cette France nouvelle que nous voulons faire advenir, elle est la leur autant que la nôtre ».

–         L’intelligence française : « Faire de notre pays le centre d’un nouveau projet humaniste pour le monde. Le lieu où se concevra et se créera une société qui retrouve ses équilibres : la production et la distribution plutôt que l’accumulation, l’alimentation saine et durable, la finance équitable, le numérique au service de l’homme, la fin de l’exploitation des énergies fossiles et la réduction des émissions».

–         La construction de la paix :D’abord « défendre la sécurité, l’égalité, les libertés, le climat, tout ce qui constitue notre bien commun universel et qui chaque fois est remis en cause » en parlant à tout le monde, mais en disant son fait à chacun. Ensuite, par et grâce à l’Europe, en retrouvant « le souffle premier de l’engagement européen, cette certitude où furent les visionnaires des siècles passés et les pères fondateurs de l’Europe que la plus belle part de nos histoires et de nos cultures s’exprimerait non dans la rivalité, encore moins dans la guerre, mais dans l’union des forces ».

——————–

Le Premier ministre Edouard Philippe  a fixé le cap et présenté les réformes qui seront portées pendant le quinquennat :

–         Économie et Travail

·         Ramener le déficit sous la barre des 3% dès 2017

·         Baisse de la pression fiscale d’un point de PIB sur 5 ans, soit environ 10 milliards d’euros

·         Baisse de la dépense publique de 3 points de PIB sur 5 ans, soit environ 30 milliards d’euros

·         Augmentation de la prime d’activité

·         Grand plan d’investissement de 50 milliards d’euros dans les domaines de la transition écologique, de la formation professionnelle, de la santé, des transports, de l’agriculture et de la modernisation de l’État

·         Accès au très haut débit partout en France via un pacte pour les collectivités d’ici 2022

–         Social

·         Revalorisation de l’allocation adulte handicapé et du minimum vieillesse

·         Suppression du RSI et adossement au régime général dès 2018

·         CICE transformé en allègement de charges pérenne en 2019

·         Sécurité sociale à l’équilibre en 2020

·         Suppression des cotisations salariales et hausse de la CSG dès 2018

–         Société

·         Immigration et accueil réfugiés : des mesures  seront présentées avec 3 exigences : La dignité pour que la France honore sa tradition d’accueil des réfugiés, la solidarité et la  responsabilité avec nos partenaires européens, la  réduction des délais moyens d’instruction des demandes d’asile “de 14 à 6 mois”

–         Santé

·         Lunettes, soins dentaires et aides auditives “sans reste à charge”

·         Vaccins infantiles obligatoires dès 2018

·         Paquet de cigarettes progressivement à 10€ et une lutte sans merci contre les trafics

–         Éducation

·         Réforme du BAC pour une application en 2021 : moins d’épreuves finales et plus de contrôle continu

–         Défense

·         Une loi de programmation militaire pour 2018 : le budget de la Défense sera porté à 2% du PIB d’ici 2025

·         Une sortie de l’état d’urgence d’ici le mois de novembre 2017

·         Une réflexion sur le service national conduite avant la fin 2017

–         Justice

·         Loi quinquennale de programmation des moyens de la Justice en 2018, qui permettra “à la garde des Sceaux d’engager un vaste mouvement de dématérialisation, de simplification et de réorganisation”

·         Création de 15 000 places supplémentaires de prison

·         Projet de réforme de simplification de la procédure pénale en 2018

–         Environnement

·         Convergence de la fiscalité du diesel et de l’essence avant la fin du quinquennat

·         Montée en puissance de la fiscalité carbone : plus aucune attribution de nouveaux permis d’exploration d’hydrocarbures

·         Recyclage de 100% des plastiques d’ici 2025

Retrouvez l’intégralité du discours du président ici.

L’essentiel de la déclaration du Premier Ministre

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.