Nov 21

On ne peut réussir l’action publique sans l’aide des communes

Le Congrès des maires de France , auquel je participerai, s’ouvre mardi prochain sur le thème « réussir la France avec les communes » ; il   aura une dimension toute particulière puisqu’il s’agit de la 100ème édition de ce rendez-vous annuel des communes.

Mais ce sera aussi le premier Congrès des maires depuis l’installation de la nouvelle majorité issue des élections  du printemps dernier. Le Président de la République sera d’ailleurs présent en clôture des travaux le jeudi 23. Son intervention est très attendue par tous les maires de France ; les nouvelles économies budgétaires, les décisions sur les contrats aidés, les orientations sur le logement social …mais aussi la  réforme de la taxe d’habitation font craindre une perte d’autonomie des communes, et une remise en cause substantielle de la décentralisation, même si l’arrêt des baisses des dotations est évidemment une bonne nouvelle !

Les collectivités sont favorables au rétablissement des comptes publics et elles y ont pris toute leur part depuis plusieurs années, et mieux que l’Etat , Mais les nouveaux efforts demandés  paraissent disproportionnés, injustes et inatteignables sans entraver gravement l’investissement public local .Il ne faudrait  baisser la dette des collectivités de 8,9 % à 5 % afin de pouvoir augmenter celle de l’Etat de 80 à 89 % »,

Ce congrès doit impérativement clarifier les intentions de l’Etat vis-à-vis des communes. Si Macron descend dans l’arène des maires de France, il ne peut venir les mains vides, mais c’est surtout sur sa vision de l’avenir des communes qu’il est attendu

Les grands sujets d’actualité seront abordés au cours des débats et des ateliers du Congrès. Le mardi 21 novembre, un débat aura lieu sur la vulnérabilité des territoires face aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles ainsi que des ateliers sur la politique de sûreté locale et la place des communes dans une Europe en mutation. Le mercredi 22 novembre sera l’occasion entres autres d’aborder la mise en œuvre des réformes territoriales, la place des territoires ruraux, mais aussi les problématiques d’éducation et du numérique. Enfin, le jeudi 23 novembre, avant la clôture, il sera question de la « nouvelle donne » en matière de finances locales mais aussi de la petite enfance et de l’alimentation durable dans les territoires.

Outre le président de la république, une quinzaine de Ministres du gouvernement interviendront lors de ce congrès !

Télécharger le programme complet du 100e Congrès.

Communiqué de presse

Dossier de presse  qui présente l’ensemble des thèmes abordés lors de ce congrès

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.