Déc 12

Bientôt des IUT sur trois ans ?

Le ministère de l’Enseignement supérieur ouvre une réflexion sur un allongement du DUT de deux à trois ans qui conférerait le grade de licence. Une réforme qui pourrait voir le jour pour la rentrée 2019.

 Il s’agit d’accroître les formations qui favorisent l’alternance, avec des modules plus professionnalisant. « L’apprentissage dans le supérieur est déjà considéré comme une voie d’excellence, c’est une voie à fortifier », pour la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Le principe de cette évolution qui permettrait au DUT d’avoir le grade de licence a été validé par l’Assemblée des directeurs d’IUT.

C’est une question qui permettrait de rejoindre les standards Européens LMD, de licence en 3 ans ; le DUT en 2 ans reste un particularisme français.

Cette réflexion   est issue de la concertation   sur le premier cycle dans la mesure où la licence professionnelle va être amenée à être repositionnée sur une durée allant d’un à trois ans.

D’autres éléments poussent aussi en ce sens vers cette voie dans la mesure ou 90 % des étudiants poursuivent leurs études après un DUT.  C’est un moyen aussi de favoriser les passerelles entre les IUT et les formations du premier cycle universitaire dans les deux sens. Un étudiant de licence générale qui finalement s’est trompé de voie pourrait rejoindre un DUT

Rien n’est arrêté mais la mise en place pourrait être effective au plus tôt à la rentrée 2019 au regard des modifications qu’elle nécessite comme la refonte des programmes pédagogiques conjointement avec les partenaires sociaux en y introduisant des éléments de valeur ajoutée sur la question de l’ouverture à l’international. Ce doit être aussi l’occasion de mieux prendre en compte les besoins des bacheliers technologiques.

Avec le DUT en trois ans, on est sur six semestres et sur deux années   plus une en licence professionnelle comme c’est expérimenté dans certains IUT. C’est aussi la possibilité de nouvelles modalités d’alternance.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.