Déc 28

La fonction publique territoriale en baisse et celle de l’Etat en hausse, fin 2016

Selon une récente note de l’INSEE, fin 2016, la fonction publique emploie 5,67 millions de salariés y compris les bénéficiaires de contrats aidés, soit 20 400 de plus qu’un an auparavant (+0,4 %). Les effectifs augmentent davantage hors contrats aidés (+0,5 %) car ces derniers se replient dans les trois versants (−8400, soit −4,3 %).

La fonction publique d’État comptait 2,42 millions de salariés (hors contrats aidés) en 2016, soit une hausse de 1,2% par rapport à 2015 et la fonction publique hospitalière 1,16 millions d’agents (+0,4%) . Dans le versant territorial en revanche, les effectifs sont en baisse de -0,2% à 1,88 million de salariés.

En hausse continue depuis les années 1980, les effectifs de la fonction publique territoriale ont diminué de 0,4 % en 2016 (à 1,98 million), après une petite progression de 0,1% en 2015. Hors contrats aidés, ces effectifs ont reculé de 0,2 % l’an dernier (à 1,89 million).

 C’est dans les organismes régionaux et départementaux que la baisse est la plus marquée : -1% et -0,7 % hors contrats aidés et La baisse dans le secteur communal (-0,2 %) est entièrement due aux contrats aidés dont les effectifs diminuent de 2,5% .

Les deux tiers de l’augmentation dans la FPE proviennent des effectifs des ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur (+1,8 % à eux deux). Les créations de postes au sein des ministères de la Justice, de la Défense et de l’Intérieur, sous l’effet notamment des plans de lutte contre le terrorisme, expliquent le reste de la hausse.

Dans la fonction publique hospitalière, le ralentissement enregistré en 2015 (+0,3 %, y compris les contrats aidés, après +0,9 % en 2014) s’est poursuivi en 2016. Les effectifs ont augmenté de 0,2 %, à 1,19 million.  Ils sont stables dans les hôpitaux mais restent dynamiques dans les établissements médico-sociaux (+2,1 % y compris contrats aidés et +2,5 % hors contrats aidés)

A noter que ces chiffres portent sur 2106 soit à la fin du précédent quinquennat.

Voir la note

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.