Jan 18

L’emploi à domicile dans l’emploi salarié en Normandie

En 2013, on dénombre, selon l’INSEE, 22 300 assistants maternels travaillant à leur domicile et 61 200 salariés dans les services à la personne (définition), ce qui situe la Normandie au 1er rang des régions métropolitaines pour le poids de ces activités dans l’emploi salarié régional : C’est 7 % de l’emploi régional!

La forte présence des assistants maternels en Normandie (22 300) compense le faible nombre de places offertes par les structures d’accueil collectives destinées aux jeunes enfants (crèches, haltes garderies…), moins de 10 places pour 100 enfants de moins de 3 ans en Normandie, contre plus de 15 au niveau métropolitain.

Le particulier est le premier employeur des 61 200 salariés des services à la personne. Ainsi, 65 % de ces salariés travaillent uniquement pour des particuliers employeurs, 20 % sont employés uniquement par des organismes de services à la personne et 15 % à la fois par des organismes de services à la personne et des particuliers employeurs.

Ces salariés, essentiellement des femmes, sont souvent âgés. Ils perçoivent de faibles salaires horaires, plus bas que ceux du secteur des services, et exercent sur des temps de travail réduits, en moyenne à peine un mi-temps malgré le cumul d’employeurs.

Pour compléter leurs revenus, trois salariés sur dix ont ainsi une activité en dehors des services à la personne.

En dehors du recours aux assistants maternels, deux salariés sur trois sont employés uniquement par des particuliers. Avec 175 000 particuliers employeurs, en emploi direct ou via un organisme mandataire, au 1er trimestre 2016, la Normandie est la 2e région métropolitaine pour sa concentration de particuliers employeurs. Ces particuliers, ayant déclaré un salarié à leur domicile ou un assistant maternel travaillant à son propre domicile, représentent 5 % de la population totale normande, un point de plus qu’au niveau métropolitain.

En Normandie, 62,5 % des particuliers employeurs recourent à un salarié à domicile hors garde d’enfants (employés familiaux et assistants de vie essentiellement), 36,1 % emploient un assistant maternel et 1,4 % une garde d’enfants à domicile. Les particuliers employeurs normands utilisent plus souvent les services d’un assistant maternel qu’en France métropolitaine (respectivement 31,7 % et 3,3 % des particuliers employeurs au niveau national).

Plus de la moitié des particuliers employeurs normands, hors garde d’enfants, sont considérés du fait de leur âge ou de leur handicap comme fragiles, plus qu’au niveau métropolitain (53 % contre 48 %). Parmi eux, 41 % bénéficient de l’exonération « 70 ans et plus », 7,4 % de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) et 4,6 % d’une aide au titre d’un handicap ou d’une invalidité. Près d’un bénéficiaire de l’Apa sur cinq est particulier employeur dans la région (19,5 % contre 18,1 % au niveau national).

Parmi les organismes de services à la personne, les associations prédominent, avec deux tiers des heures rémunérées par ces organismes en 2015, mais elles reculent depuis 2010 aussi bien en nombre qu’en termes d’heures rémunérées. L’assistance aux personnes âgées est la principale activité des organismes de services à la personne : elle représente plus de 60 % des heures rémunérées par les organismes.

Le secteur se trouve confronté à plusieurs enjeux tels la professionnalisation, les conditions de travail ou encore l’attractivité des métiers.

Télécharger  La Normandie et l’emploi à domicile

Au Sommaire de la note

  1. Des salariés souvent âgés
  2. Davantage d’hommes dans les organismes
  3. De faibles temps de travail malgré le cumul d’employeurs
  4. Trois salariés sur dix travaillent aussi en dehors des services à la personne
  5. Des salaires horaires plus faibles que dans le secteur des services en général
  6. Organismes de services à la personne : un marché dominé par les associations
  7. Les associations reculent entre 2010 et 2015
  8. Les associations majoritairement tournées vers les personnes âgées
  9. L’emploi à domicile en Normandie : 175 000 particuliers employeurs en 2016

L’INSEE a par ailleurs, étudié l’emploi à domicile dans chacun des départements normands. En Seine Maritime les services et l’emploi à domicile concernent 37 % des salariés normands du secteur. Néanmoins les salariés des services à la personne (SAP) et les assistants maternels pèsent moins dans l’emploi salarié en Seine-Maritime que dans l’ensemble de la Normandie (6,6 % en 2013 contre 7,2 % au niveau régional). La Seine-Maritime est un des départements français comptant le plus d’assistants maternels sur son territoire.

Télécharger  L’emploi à domicile en Seine Maritime

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.