Juil 19

Le vieillissement démographique accentué en Normandie : un enjeu essentiel pour les politiques publiques

Longtemps une des régions les plus jeunes de France, notre région vieillit. Les seniors de 75 à 84 ans représenteraient   350 000 Normands en 2050, contre un peu plus de 200 000 en 2020, soit une progression de 75 % en 30 ans. A lui seul ce chiffre de l’INSEE,  montre l’ampleur de l’enjeu du vieillissement démographique au sein d’une population en quasi-stagnation dans notre région.

La Normandie a connu un vieillissement démographique rapide entre 1999 et 2014. Cette évolution résulte de quatre facteurs dont le principal est l’arrivée des générations issues du baby-boom aux âges séniors. L’allongement de l’espérance de vie, moins sensible qu’en France métropolitaine, constitue la deuxième cause de ce vieillissement. Le solde migratoire des jeunes, étudiants ou entrants dans la vie active, combiné aux arrivées de séniors au moment de la retraite renforce cette tendance, tout comme la baisse du nombre des naissances depuis 2010. Si les séniors sont plus nombreux dans les grandes villes de la région, ils représentent plus du quart de la population dans certains territoires des départements du Calvados, de la Manche ou de l’Orne.

D’ici à 2050, si les tendances récentes se prolongent, la Normandie ne gagnerait que 60 000 habitants. Une progression soutenue du nombre des plus âgés, concomitante à une nette diminution de celui des moins de 65 ans, devraient accélérer le vieillissement de sa population. Cette évolution de la pyramide des âges constituerait une transformation démographique majeure, porteuse d’enjeux pour les politiques publiques. En particulier, la prise en charge de la dépendance constitue un défi important au regard de la nette progression, après 2030, de la population des séniors les plus âgés.

Sommaire  note INSEE sur le vieillissement plus rapide en Normandie

  1. L’arrivée des générations du baby-boom aux âges séniors, principal facteur de vieillissement
  2. L’allongement de la vie, deuxième facteur de vieillissement
  3. Les migrations renforcent le vieillissement de la région
  4. La baisse des naissances participe aussi au vieillissement normand
  5. Des séniors nombreux en ville, mais des territoires « périphériques » plus âgés
  6. Mesure de l’impact relatif des facteurs du vieillissement démographique
  7. Le littoral normand attractif pour les séniors

Sommaire note INSEE sur le vieillissement démographique à l’horizon 2050

  1. Une croissance modeste de la population normande à l’horizon 2050…
  2. … mais un vieillissement très important
  3. Les besoins liés à la dépendance en nette progression après 2030
Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.