Nov 09

Ou en sont l’école, le collège, le lycée, dans notre région ?

La direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance de l’Education Nationale, et l’INSEE publient pour la première fois, des indicateurs qui montrent clairement les caractéristiques de l’école en Normandie, ses atouts mais également les progrès nécessaires.

Systématiquement sont mis en regard les chiffres de l’académie de Rouen, de l’académie de Caen, de la région Normandie et de la France entière

Télécharger L’état de l’école en normandie-2018-

On y retrouve des informations utiles pour l’action publique, même si les différences sont parfois importantes entres les différents territoires de la région ou des académies :

– La scolarisation dans le premier degré est en recul depuis 5 ans, mais stable dans le second degré

– le réseau d’éducation prioritaire est moins importante proportionnellement dans notre région qu’en France sauf en Seine Maritime

– les taux d’encadrement sont plutôt favorables dans notre région

– si l’espérance d’obtenir le bac progresse dans notre région, elle demeure encore en dessous des chiffres nationaux

– les résultats de l’apprentissage des compétences du socle commun en 6ème restent très inférieurs dans notre région

– l’orientation vers la voie professionnelle en fin de 3ème reste plus élevée dans l’ex Haute Normandie

– les résultats au brevet ou en CAP sont par contre, plutôt meilleurs dans notre région

– un jeune normand sur dix est en difficulté de lecture et la même proportion sort sans diplôme du système éducatif

Mais c’est sans doute au niveau de l’enseignement supérieur non évoqué dans ce document que le retard de notre région est le plus préoccupant : peu de grandes écoles professionnelles, Région sous la moyenne nationale pour l’accès aux diplômes supérieurs, Départs nombreux des bacheliers normands hors de notre région, Faible poids de la recherche scientifique sans compter l’absence de certaines formations souvent évoquées ici comme pour les dentistes, ou l’insuffisance de formation de médecins

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.