Déc 15

La laïcité, au centre de bien des préoccupations

laiciteLa laïcité est au centre  de bien des préoccupations  de la période actuelle.  Certains  contestent encore la pertinence même du principe de laïcité alors  que  d’autres se sentent obligés de lui associer un qualificatif. Il convient  de réaffirmer avec force les contours et la substance de cette valeur, véritable fondement de notre République, et de notre « vivre ensemble »

L’Observatoire de la laïcité présidée par Jean-Louis Bianco a publié deux  guides « laïcité et collectivités locales », « laïcité et gestion du fait religieux dans les structures socio-éducatives » que je soumets à votre attention.

 Face aux difficultés pratiques que rencontrent certains élus et agents publics, ces guides rappellent les réponses, encadrées par le droit, aux cas concrets relevant du principe de laïcité ou de la gestion du fait religieux dans les collectivités territoriales et dans les structures socio-éducatives.

« Laïcité et collectivités locales »,

« Laïcité et gestion du fait religieux dans les structures socio-éducatives »

La laïcité dans entreprises privées

Dans  le même temps, l’Association des Maires de France a publié un vade mecum « La laïcité au quotidien pour les maires de France » , fruit  des réflexions d’un groupe de travail qui s’est réuni depuis un an, et qui se propose  d’offrir à tous les maires et présidents d’intercommunalité les moyens de se réapproprier de manière simple et efficace ce principe.  .  Ce vade-mecum aborde les compétences communales susceptibles d’être concernées (activités périscolaires, culture, sport, restauration scolaire…) dans le but d’éclairer efficacement  chacun  au moyen de recommandations claires et pratiques.

Une page – sur les 34 que comporte ce vade-mecum – consacrée à « la neutralité des bâtiments publics »,a suscité des polémiques,  à propos de  la présence de crèches de Noël dans l’enceinte des mairies qui ne semble  « pas compatible avec la laïcité », c’est-à-dire à la lettre comme à l’esprit de la loi de 1905.

Outil d’aide à la réflexion et à la décision qui présente l’état du droit,  les jurisprudences. Il appartient ensuite à chaque maire de décider, en toute responsabilité, de la réponse à donner.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.