«

»

Jan 24

Aménagements du pont Flaubert : la priorité devrait être la sécurité routière

Les aménagements de la tête sud du Pont Flaubert font l’objet d’une enquête publique ou tout citoyen peut s’exprimer. Sous Maîtrise  d’ouvrage «Etat », pour un Coût de 200 M€ ( Etat : 50% et Collectivités territoriales (Région Haute-Normandie, Département de Seine-Maritime, Métropole Rouen Normandie) : 50% ) , les Travaux (en plusieurs phases) se dérouleront de l’ été 2017 à 2023 , pour une Mise en service de la nouvelle infrastructure : 2023

Les objectifs du projet selon le dossier :

–          Finaliser le raccordement du pont Flaubert à Sud III : en raccordant directement le pont Flaubert à Sud III , en facilitant les échanges du fait de la continuité de parcours , en améliorant le confort de circulation des usagers
–          Permettre le développement urbain et économique du secteur, en concevant le projet en relation avec son environnement urbain , en prenant en compte le développement de l’Ecoquartier Flaubert auquel il va être connecté , en assurant la desserte urbaine par l’intermédiaire d’un point d’échanges avec la place centrale de l’Ecoquartier
–          Améliorer le niveau de service rendu à l’usager, en réalisant un nouveau schéma de voiries s’articulant autour des accès définitifs du pont Flaubert, de la place centrale et de certaines voies de l’Ecoquartier , en assurant la continuité de la liaison et l’optimisation de son fonctionnement .

Dans le cadre du projet définitif rive droite, il était prévu une solution de raccordement semi-enterrée et la réalisation d’un point d’échanges complexe assurant tous les mouvements entre l’autoroute A 150, l’accès au 6e pont, l’avenue Bernard Bicheray et la Route du Havre.

Pour ces accès du pont Flaubert rive droite :Trois pistes d’amélioration du projet sont envisagées :

• création d’une bretelle de sortie réservée aux transports en commun depuis le pont Flaubert vers le pôle d’échanges TEOR situé avenue du Mont Riboudet pour assurer une interconnexion entre les lignes historiques du TEOR (T1, T2 et T3 en rive droite) et la nouvelle ligne de transports en commun desservant la nouvelle gare rive gauche et l’Ecoquartier Flaubert ;
• réalisation d’une continuité à 2 voies entre le pont Flaubert et l’A 150 ;
• aménagement d’une bretelle de sortie à 2 voies de circulation pour le sens A 150 > Rouen centre.

……mais pour l’instant RIEN, d’arrêter, ni de financer !

Je me suis de nouveau exprimer dans l’enquête actuelle de cette façon :

« J’ai déjà ici alerter sur les difficultés croissantes que nous rencontrons avec la tête nord du pont Flaubert lors de la concertation publique de 2015, et ceci dès 2010.

  Les deux goulots d’étranglement que constituent la sortie du Mont Riboudet et le passage de trois voies à une voie du pont vers l’autoroute , entraînent des remontées de file de voitures de plus en  plus préoccupantes :

– le matin sur l’autoroute depuis le pont jusqu’à parfois La Vaupalière

– le soir sur le pont lui-même en raison des difficultés de sortie du pont

Ces remontées de file sur le pont lui-même, n’existent pas fort heureusement sur la tête sud, les difficultés étant reportées sur la Sud 3.

Les aménagements vont fluidifier, et c’est tant mieux, la circulation sur le sud, venant encore un peu plus buter sur les étranglements de la tête nord. Par ailleurs, l’achèvement de l’A150 ne peut que conforter le trafic sur cette autoroute qui vient lui encore butter sur la tête nord.

Face à ces difficultés qui existent déjà, et qui pour les raisons évoquées, vont s’amplifier, le trafic cherche à y échapper et à s’écouler un peu plus encore par la vallée du Cailly, ce qui justifie tout particulièrement notre inquiétude.

Les aménagements de la tête nord sont d’une très grande urgence, et ne peuvent être reportés, pour des raisons de priorités budgétaires mal évalués, à un horizon de 10 ou 20 ans.

Les aménagements de la tête sud sont utiles pour l’écoquartier, et la fluidité de la circulation ; mais pour la sécurité la tête nord est prioritaire ! . Et l’utilité publique, ce devrait être d’abord la sécurité !

Les aménagements de la tête nord sont d’une très grande urgence, et ne peuvent être reportés, pour des raisons de priorités budgétaires mal évalués, à un horizon de 10 ou 20 ans.

Toutes ces difficultés sont encore accrues avec l’interdiction des poids lourds sur les quais sud de Rouen, ils conduisent à une augmentation significative des poids lourds sur la Demi-Lune et la route de Dieppe, pour rejoindre le pont Flaubert ou le Min et le Port.

Le projet envisagé n’améliorera pas la continuité autoroutière , car un pont relie 2 rives ! »

Partagez cet article :

(1 commentaire)

  1. ferriol

    Bonjour monsieur le Maire et bravo pour votre journal politique. J’ai lu avec intérêt votre analyse du projet de raccordement du pont Flaubert sur Sud III et je partage largement vos inquiétudes. J’y ajoute deux remarques , la première concerne la précédente DUP qui prévoyait clairement deux phases de réalisation ( ouvrage principal d’abord puis aménagements définitifs sur les 2 rives )et n’est pas respectée puisque nous avons maintenant 3 phases ( le pont , la rive gauche ensuite et à une échéance lointaine et indéterminée la rive droite). Je ne suis pas sûr que cette situation nouvelle ne soit pas juridiquement contestable.La seconde remarque concerne les études de trafic qui démontrent ( cf l’annexe 16 de la pièce E ) qu’il ne faut attendre aucune amélioration sur la rive gauche par rapport à la situation actuelle mais bien plutôt une dégradation des conditions d’écoulement aux heures de pointe. La faute en incombe non au projet d’infrastructure ni même au trafic généré par la nouveau quartier mais bien au projet de T4 et aux réductions de capacité et reports de trafic qu’il entraîne.Je vous laisse imaginer les réactions du public après 7 ans de travaux et 300 M€ de dépenses… Si vous le souhaitez je suis à votre disposition pour évoquer cet aspect de vive voix.
    Bien à vous. Jean-Claude Ferriol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>