Déc 20

123 000 groupes en France, mais seuls 220 ont plus de 5 000 salariés

Fin 2015, 442 000 sociétés présentes sur le territoire français sont organisées, selon l’INSEE, sous forme de groupes de sociétés ou contrôlées par des collectivités publiques. Pour des raisons d’efficacité productive, financière ou fiscale, des sociétés s’organisent sous forme de groupes. Elles se lient par des participations à leur capital et l’une d’entre elles exerce sur les autres un pouvoir de décision.

Les 123 000 groupes ainsi constitués emploient 10,5 millions de salariés en équivalent temps plein sur le territoire français, soit la moitié de l’ensemble des salariés des secteurs privé et public.

En moyenne, les groupes présents sur le territoire comptent quatre sociétés sur le sol français. Et parmi les 123 000 groupes, six sur dix sont constitués seulement d’une société (qui appartient dans ce cas à une firme multinationale) ou de deux sociétés implantées en France.

Parmi ces groupes, la moitié est constituée, sur le sol français, de petites structures comptant moins de dix salariés. La grande majorité de ces groupes (huit sur dix) sont franco-français, mais les groupes multinationaux sont en moyenne de plus grande taille : plus de 60 % des salariés des groupes sont employés dans des firmes multinationales françaises (47 %) ou étrangères (16 %).

Les groupes emploient en moyenne 86 salariés en France, mais la moitié d’entre eux en a moins de 10. Les 220 plus grands groupes (de 5 000 salariés ou plus en France) rassemblent au total 33 000 sociétés en France. Parmi ces grands groupes, la moitié contrôle plus de 41 sociétés.

Au total, les 6 100 firmes multinationales sous contrôle français regroupent près de 77 000 sociétés

En France, les groupes rassemblent des sociétés qui sont principalement tournées vers l’industrie et le commerce. Ils regroupent souvent des sociétés exerçant des activités de natures différentes. Les groupes français se distinguent par la présence sur le territoire de sociétés gérant les activités auxiliaires du groupe. Ce n’est le cas que pour moins d’un quart des firmes multinationales sous contrôle étranger.

Voir la note : Les groupes en France

Sommaire

  1. 123 000 groupes implantés en France en 2015
  2. Prépondérance des petites structures et des groupes français
  3. Des effectifs en France concentrés dans les firmes multinationales françaises
  4. Plus d’un quart des salariés dans des groupes à dominante industrielle
  5. Des sociétés dédiées aux activités auxiliaires pour deux tiers des groupes franco-français
  6. Des firmes multinationales françaises plus diversifiées que les autres groupes
  7. Les groupes : définition, champ et conventions
  8. Fort poids des groupes dans le système productif français
Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.