Nov 27

L’industrie de la viande : le premier secteur des industries alimentaires, touché par des crises répétées

L’industrie de la viande comprend les activités d’abattage et de transformation des viandes de boucherie et de volaille, mais aussi la préparation industrielle de produits à base de viande

En 2016, l’industrie de la viande réalise un quart du chiffre d’affaires des industries alimentaires en France, soit 33 milliards d’euros selon l’INSEE. Près de 60 % provient d’entreprises de 250 salariés ou plus.

 Pour les entreprises de première transformation de la viande, l’activité ralentit depuis quinze ans en raison des crises sanitaires et économiques telles l’encéphalopathie spongiforme bovine en 2000, la fièvre aphteuse du mouton en 2001, la grippe aviaire en 2005 et 2016 et le scandale de la viande de cheval en 2013. Aujourd’hui les difficultés liées à l’abattage et les débats sur la consommation de la viande.

En revanche, les entreprises de préparation industrielle à base de viande dégagent plus de valeur ajoutée et sont plus dynamiques, à l’instar de l’ensemble des industries alimentaires.

Au Sommaire de la note :

  1. Une activité ralentie par plusieurs crises
  2. La viande de boucherie domine le secteur
  3. Un secteur qui dégage de faibles marges
  4. La grande distribution, premier client des produits à base de viande
  5. Un taux de sous-traitance plus élevé dans le secteur de la volaille

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.